News NBA

Manu Ginobili est chaud-bouillant pour les Finales

Après trois premiers tours de PlayOffs coup-ci coup-ca, l’argentin a prévu d’envoyer du lourd sur les deux prochaines semaines de compétition. Non seulement pour faire taire ceux qui le voient prendre sa retraite, mais également afin de sécuriser une quatrième bague historique.

Moins de 11 points, 5 rebonds et 5 passes : pas tout à fait le genre de moyenne à laquelle El Manu nous a habitué pendant plus de dix ans de bataille. Mais la marque des grands joueurs se retrouve dans leur capacité à élever leur niveau de jeu de façon exceptionnelle quand le contexte le demande. Et si les Grizzlies ont été écartés grâce à un Tony Parker flamboyant, le français sent que son acolyte sera au top face au Heat.

Je pense vraiment que Manu garde le meilleur pour la fin. Je sens qu’il va nous sortir une super Finale. Non seulement ce serait super, mais en plus on en aura grandement besoin.

Du bout de ses 35 ans, l’arrière triple champion à manqué 22 matchs cette saison, un sacré total bien qu’en baisse en comparaison avec la saison du lockout, durant laquelle les Spurs avaient dû jouer 32 fois sans leur Hall of Famer. Seulement, il le dit lui-même : avec tout ce repos et la bonne dynamique de son équipe, Manu se sent aussi frais qu’en sortie de camp d’entraînement. Pas tout à fait la meilleure des nouvelles pour le Heat et surtout Dwyane Wade qui semble suivre le chemin inverse.

C’est génial de pouvoir continuer à jouer. Si on avait été éliminés au premier tour, j’aurais sûrement envisagé de prendre ma retraite. Car quand vous perdez aussi tôt, il y a ce goût amer dans la bouche en regardant la saison, qui aurait sûrement joué sur moi. Mais là on est en Finale, et pour être honnête je vous avoue que j’ai oublié ce qui s’est passé cette saison. J’ai manqué 20 matchs, mais nous sommes en Finale, et alors ?

J’adore ce que je fais, et même si consciemment je peux apercevoir le bout du chemin, vous ne pensez jamais à la retraite quand vous adorez jouer au basket. Même le vestiaire ou les défaites, tout cela j’adore car c’est du basket. Dîner tous ensemble, parler de ce qu’on doit mieux faire, rencontrer de nouveaux joueurs, ce sont des choses que vous ne vivrez plus quand vous tirez le rideau.

Battre le Heat en Finale pour une quatrième bague avec ses coéquipiers de toujours, la cerise sur le gâteau afin de marquer une carrière tout simplement exemplaire ?

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top