Heat

[Debrief] Game 1 : MVP James plus clutch que MIP George

Dans une rencontre ultra serrée du début à la fin, les Pacers, et notamment Paul George, ont bien cru tenir la victoire qui leur aurait permis de récupérer d’entrée l’avantage du terrain dans cette série. Mais c’était sans compter sur King James. Le MVP de la saison, non content de réussir un triple double, s’est montré sous son visage le plus décisif et permet à Miami de remporter ce match 1.

Dès l’entame, le plan de jeu voulu par Franck Vogel est tout aussi clair qu’il était prévisible : Ne pas laisser Miami courir et imposer un basket sur demi-terrain. Car sur demi-terrain, Indiana peut servir ses intérieurs comme Roy Hibbert et surtout David West contre lequel Miami n’a pas de réponse. L’ailier fort des Pacers s’est régalé pendant toute la première mi-temps. Fiable à mi-distance et trop puissant, trop technique au poste bas pour Bosh ou Haslem, West va être un calvaire pour le Heat pendant cette série. Auteur de 18 points dans les deux premiers quarts, il finira le match avec 26 points à 11/17 au shoot.
Dans cette « guerre de tranchée » où les fautes s’enchainent, cassant sans cesse le rythme, Miami a bien du mal à être efficace niveau scoring. Lebron James fait de son mieux, essaie de distribuer le jeu mais ni Bosh, ni Haslem ne semble décidés à rentrer un tir dans cette première mi-temps. Toutefois, malgré seulement 37 points inscrits dans cette première période le Heat n’est qu’à -5 au moment de la pause. Chris Andersen est le facteur X côté Heat. Le Birdman donne encore une fois des minutes précieuses pour Spoelstra. Il finira avec 16 points à 7/7, 5 rebonds et 3 contres, le tout en 18 minutes ! 42-37 pour Indiana à la pause donc. Des fautes dans tous les sens, des rebonds très disputés et peu de points : pas de doute possible, nous sommes bien en Finale de Conférence à l’Est…

Au retour des vestiaires, le combat reprend exactement sur le même braquet. Les deux équipes se rendent coups pour coups.  Miami semble prendre l’ascendant dans le dernier quart sous l’impulsion de Lebron James aidé par ses deux amigos qui se décident enfin à participer à la marque. Le Heat compta  4 points d’avance à trois minutes de la fin avant que Paul George ne ramène les siens à -1 grâce à un tir primé. Ensuite le chassé croisé continue, Dwyane Wade (19 points, 6 rebonds, 5 passes) donna un avantage de 2 points au Heat avec environ 50 secondes à jouer. Indiana semble toujours dans le match jusqu’à ce que les Pacers cafouillent cette possession hyper importante à 91-89 pour le Heat et que Ray Allen, l’homme aux 90% de lancers francs réussis en carrière, se retrouve sur la ligne avec l’opportunité de donner 4 points d’avance à son équipe à 17 secondes de la fin. Autant dire une opportunité de tuer le match. Mais RayRay ne rentra qu’un seul des deux lancers. Les Pacers eurent donc l’occasion d’égaliser et au bout d’une possession mal gérée, Paul George arracha la prolongation d’un shoot à 9 mètres du panier. Vous avez dit Clutch le MIP ?

Mais il y a plus clutch. En prolongation, Lebron James a pris les choses en main et a fait ce qu’il fallait pour donner la victoire à son équipe. Par deux fois, le MVP s’en est allé attaquer le cercle et marquer. La première fois à 99 partout pour donner deux points d’avance aux siens. Et la deuxième à 102-101 pour Indiana après que D-Wade ait donné 3 lancers francs à Paul George. Avec à peine plus de 2 secondes au chrono, James se saisit de la balle, fonce vers cercle et marque un lay-up tout en puissance et en toucher,profitant du fait que Roy Hibbert soit étonnement resté sur le banc pour cette dernière action.

Le buzzer retentit dans la foulée, le Heat mène 1-0 mais les Pacers peuvent se dire qu’ils connaissent bel et bien la recette pour pousser Miami dans ses retranchements et qu’ils auront leur mot à dire dans cette série.

LES TOPS

Lebron James : 30 points, 10 rebonds, 10 passes decisives et le panier de la gagne marqué sur la sonnerie finale. Le MVP a encore frappé. Que demander de plus ?

Paul George : Le MIP de l’année a plutôt bien défendu face au MVP tout en assurant une production offensive de haut niveau avec 27 points et 5 passes, un énorme trois points pour aller en prolongation et trois lancers rentrés sans trembler plus tard, à la fin des 5 minutes supplémentaires. Paul George n’a que 23 ans, son avenir est radieux.

LES FLOPS

Ray Allen : 1/8 au shoot, un lancer franc raté au pire moment alors qu’il aurait pu tuer le match. Ray Allen n’est pas apparu sous son meilleur jour.

George Hill : Seulement 5 points à 2/9 pour le meneur d’Indiana. Heureusement, il a tout de même distribué 7 passes décisives mais on attendait mieux de lui dans un secteur qui est sensé être un point faible de Miami.

LES CHIFFRES

40 : Le nombre de ballons perdus par les deux équipes dans ce match. Pas de jaloux, 20 de chaque côté.

58 : Le nombre de fautes commises par les deux équipes au cours du match. 30 pour les Pacers et 28 pour le Heat.

LES HIGHLIGHTS

 [youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »qC7g9n0edW0″]

LA CONF’

« Je savais que j’avais largement le temps. Le coach avait mis en place un bon système. […] Shane m’a fait une excellente passe. J’ai vu par-dessus mon épaule que Paul (George) était battu. Au moment où je tire, je sais qu’il reste du temps. […] C’est juste un lay-up. J’en mets depuis l’âge de 8 ans. »  Lebron James qui raconte son panier de la victoire. C’est tellement simple le Basket…

LE CALENDRIER (Tous les matchs sont dans la nuit à 2h30 heure française)

Match 1 : Mercredi 22 mai, Indiana @ Miami : Victoire du Heat 103 à 102
Match 2 : Vendredi 24 mai, Indiana @ Miami
Match 3 : Dimanche 26 mai, Miami @ Indiana
Match 4 : Mardi 28 mai, Miami @ Indiana
Match 5* : Jeudi 30 mai, Indiana @ Miami
Match 6* : Samedi 1er juin, Miami @ Indiana
Match 7* : Lundi 3 juin, Indiana @ Miami

* : Si nécessaire

4 Commentaires

4 Comments

  1. @TrashTalk_fr

    23 mai 2013 à 10 h 49 min at 10 h 49 min

    [Debrief] Game 1 : MVP James plus clutch que MIP George http://t.co/6SA4vdL4z1

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top