Salaires joueurs Utah Jazz

Découvrez les salaires des joueurs du Utah Jazz pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Salt Lake City se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Rudy Gobert $23,241,573 $24,758,427 $26,275,281
Derrick Favors $16,900,000 $16,900,000
Ricky Rubio $14,975,000
Joe Ingles $13,045,455 $11,954,546 $10,863,637
Dante Exum $9,600,000 $9,600,000 $9,600,000
Kyle Korver $7,560,000 $7,500,000
Jae Crowder $7,305,825 $7,815,533
Thabo Sefolosha $5,250,000
Ekpe Udoh $3,360,000
Donovan Mitchell $3,111,480 $3,635,760 $5,195,501 $7,185,378
Raul Neto $2,150,000 $2,150,000
Grayson Allen $2,074,320 $2,429,400 $2,545,320 $4,054,695 $5,842,815
Tony Bradley $1,679,520 $1,962,360 $3,542,060 $5,277,669
Georges Niang $1,512,601 $1,645,357 $1,783,557
Royce O’Neale $1,378,242 $1,618,520 $2,023,150
Total $113,144,016 $91,969,903 $61,828,506 $16,517,742 $5,842,815

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Rudy Gobert. Le pivot qui a signé un contrat de 102 millions de dollars sur 4 ans en 2016, touche près de 23,2 millions de dollars cette saison. Il devance Derrick Favors, l’ailier-fort sur qui le management a décidé de dépenser 16,9 millions de dollars cette année.

A l’image de son roster, les finances du Jazz sont assez équilibrées entre stabilité et futures décisions à prendre. Le DPOY en titre sera dans l’effectif jusqu’en 2021 pour un salaire tout à fait convenable pour ce qu’il apporte sportivement. Donovan Mitchell est pour un bon moment dans son contrat rookie et Joe Ingles est payé autour des 10 millions de dollars pour faire ce qu’il fait de mieux : du Joe Ingles. Mais à l’été 2019, deux choix se présenteront au management : proposer un nouveau contrat à Ricky Rubio qui semble s’épanouir de plus en plus dans l’Utah et décider du sort de Derrick Favors dont la saison 2019-20 n’est pas garantie.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 113 144 016 dollars dépensés contractuellement cette saison, le Jazz n’a certes aucune flexibilité mais à quoi bon ? L’effectif est solide, talentueux et aspire à de grandes choses, que demande le peuple ?

Les visiteurs ont tapé :


To Top