Salaires joueurs Miami Heat

Découvrez les salaires des joueurs du Miami Heat pour la saison 2018-19. Du plus petit joueur payé quelques dollars au grand All-Star ou meilleur joueur qui touche des millions, voici la hiérarchie sur laquelle la banque de Miami se basera pour les mois à venir.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Nom 2018-19 2019-20 2020-21 2021-22 2022-23
Hassan Whiteside $25,434,263 $27,093,018
Ryan Anderson $20,421,546 $21,264,635
Goran Dragic $18,109,175 $19,217,900
James Johnson $14,651,700 $15,349,400 $16,047,100
Kelly Olynyk $12,537,527 $13,067,885 $13,598,243
Dion Waiters $11,550,000 $12,100,000 $12,650,000
Josh Richardson $9,367,200 $10,116,576 $10,865,952 $11,615,328
Justise Winslow $3,448,926 $13,000,000 $13,000,000 $13,000,000
Bam Adebayo $2,955,840 $3,454,080 $5,115,492 $7,115,649
Rodney McGruder $1,544,951 $1,931,189
Dwyane Wade $1,512,601
Derrick Jones $1,512,601 $1,645,357
Udonis Haslem $1,512,601
A.J. Hammons (stretched) $350,088 $350,087 $350,087
Emanuel Terry $47,371
Total: $124,956,390 $138,590,127 $71,626,874 $31,730,977

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le joueur le mieux payé est Hassan Whiteside. Le pivot, qui a signé un contrat de 98 millions de dollars sur 4 ans en 2016, touche 25,4 millions de dollars cette saison. Il devance Ryan Anderson, l’ailier-fort sur qui le management a décidé de dépenser 20,4 millions de dollars cette année.

Bah alors Patoche, on ne sait plus gérer son argent ? La situation financière du Heat n’est vraiment pas top. Six joueurs au-dessus de 10 millions de salaire annuel, bientôt sept avec le nouveau contrat de Justise Winslow qui prendra court dès la saison 2019-20, c’est pas foufou. Les seuls vrais bons deals semblent être Josh Richardson et Bam Adebayo pour les Floridiens. Si le contrat toxique de Ryan Anderson devrait être rayé des finances cet été, Hassan Whiteside et Goran Dragic devraient prendre leur player option respective, soit plus de 45 millions de dollars cumulés. Ce ne sont pas les retraites de D-Wade et d’Udonis Haslem qui changeront grandement la masse salariale de Miami. Pas grand monde à resigner cet été, si ce n’est Rodney McGruder. Mais encore faudrait-il qu’il y ait de la place.

Le plafond de la Luxury Tax est fixé à 123 733 000$ cette année.

Le Salary Cap de la NBA est fixé à 101 869 000$ cette année.

Avec 124,956,390 dollars dépensés contractuellement cette saison, le Heat dépasse allègrement le Salary Cap et sera assujetti au paiement de la Luxury Tax, tout en bataillant pour un spot en Playoffs. Peu de cap a priori cet été, Miami est dans une situation complexe, avec de multiples gros contrats, et peu de possibilités de filer un gros contrat à un agent-libre. Il faudra faire marcher la machine à trade pour changer la situtation, et ne pas crouler sous les taxes. Allez, Andy Elisburg et Pat Riley, c’est à vous de jouer, il va falloir sortir un tour de magie du chapeau, ou de la gomina.

Les visiteurs ont tapé :


To Top