Bucks

Giannis Antetokounmpo tourne à 42,1% à mi-distance cette saison : à l’aise dans la raquette, le Grec développe l’option Splash Bro

Giannis Antetokounmpo 29 mars 2022

Pépouze.

Source Image : NBA League Pass

Moqué pendant des années pour sa maladresse au tir, Giannis Antetokounmpo est devenu un tireur adroit à mi-distance. Cette saison, le Greek Freak tourne à 42,1% dans ce secteur, à l’instar d’extérieurs référencés comme Kyrie Irving. On débrief.

Une arme de plus à son arsenal. Au cours de sa carrière, Giannis Antetokounmpo a réussi à s’imposer comme l’un des meilleurs joueurs de NBA – si ce n’est de l’histoire – grâce à son physique hors normes. Puissant, long et très agile, le garçon domine dans toutes les raquettes NBA sans que personne ne parvienne à l’empêcher de scorer. Jusqu’ici, le seul moyen de le limiter en attaque était de le laisser tirer en raison de sa faible propension à rentrer des tirs extérieurs. Rookie, il tirait à 18,7% à mi-distance et depuis, il a énormément travaillé pour atteindre les 35,7% dans ce secteur du jeu. C’est bien, mais vraiment pas assez pour être considéré comme une menace en dehors de la peinture. Certainement un peu vexé par la manière dont ses adversaires le défendent, mais surtout cherchant toujours à s’améliorer, Giannis Antetokounmpo a passé son été à travailler son jeu midrange. Les résultats sont probants. Sur la saison 2021-22, le MVP des Finales 2021 tourne à 42,1% à mi-distance en un peu plus de trois tentatives par rencontre. C’est d’autant plus impressionnant quand on sait que Kyrie Irving, monstre d’adresse, tourne également à 42,1% cette saison. Mais attention aux conclusions hâtives ! Le Grec – 3,1 fois par match – tire beaucoup moins à mi-distance que les Kyrie (5,5), KD (7,3) ou Paul George (5,9), il lui est donc plus facile de rester constant. Voilà, Giannis est maintenant indéfendable dans la raquette et dangereux de loin, quelqu’un sait comment le défendre ?

Avec une mécanique de tir que l’on pouvait juger vomitive, Giannis a souvent été moqué par le passé. On se souvient même qu’en 2020, alors que la course pour le MVP faisait rage entre le Greek Freak et El Barbudo Texano, James Harden avait déclaré : « J’aimerais bien faire 2,13m et juste courir et dunker. Ça ne demande aucuns skills. Moi j’ai dû apprendre à jouer au basket ». Une image très caricaturale qui a cependant fait son bruit. La déclaration du néo-Sixers sera même reprise par Charles Oakley, un second grand penseur, affirmant ensuite que le double MVP n’aurait été qu’un joueur de banc dans les nineties.

« Giannis n’aurait pas dominé à mon époque. Il aurait eu du mal. Les défenses l’auraient forcé à tirer des jumpshots. Il n’aurait pas pu faire ses eurosteps vers le panier ni enchaîner les lay-ups. Impossible, quelqu’un serait venu lui arracher la tête. » – Charles Barkley

Giannis Antetokounmpo est désormais bon tireur à mi-distance. Ses adversaires avaient déjà du mal à le contenir, mais aujourd’hui, ils ne peuvent plus faire grand-chose. Vous voulez rire ? Le Grec n’a que 27 ans et n’est peut-être pas encore tout à fait rentré dans son prime.

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top