Lakers

Dwight Howard est un nouvel homme : « peu importe ce que je dois faire pour être un super coéquipier »

Dwight Howard

« Je suis prêt à laver les maillots de mes coéquipiers ».

Source image : YouTube

Le retour de Dwight Howard aux Los Angeles Lakers est maintenant bien concret. Un nouveau départ pour l’ancien Hornet notamment, à l’endroit même où il a vu sa carrière basculer dans le négatif. Rien de mieux pour repartir à zéro. 

Le pivot des Lakers se voit offrir une seconde chance de conquérir Los Angeles, après son échec il y a de ça six ans. Le joueur est complètement différent puisque, de pivot le plus dominant de la Ligue à l’époque, il n’est plus que l’ombre de lui même depuis quelques saisons. Ses passages à Charlotte, Houston ou encore Atlanta n’ont pas été concluants et il revient donc dans un rôle totalement différent, sans aucune certitude sur sa place dans le cinq majeur ou sur ses minutes. Un changement de mentalité est apparemment survenu cet été quand il s’est rendu compte qu’il ne pouvait plus dominer comme à Orlando, le moment où il a donc décidé de changer sa façon d’être. Superman fait son retour chez les Purple and Gold dans une condition physique irréprochable (plus de problème de dos) et une mentalité de gagnant. C’est lors de sa conférence d’introduction que le numéro 39 des Lakers s’est exprimé sur ses objectifs personnels et collectifs.

« C’est une aubaine incroyable d’être capable de revenir ici et de jouer. Ce n’est pas tous les jours qu’on t’offre une seconde chance dans la vie, donc je me réjouis à l’idée d’être le meilleur coéquipier, la meilleure personne de la communauté, la meilleure personne que je puisse être pour cette franchise… En six ans, et ça ne semble pas très loin, beaucoup de choses se sont passées, et je suis tout simplement enthousiaste. »

« Mon but est juste de gagner, il n’y a rien d’autre qui compte. Peu importe ce que je dois faire pour être un super coéquipier, peu importe ce que je dois faire sur le terrain. Tout est question de victoire, la seule chose qui compte, c’est de gagner le titre. Nous avons beaucoup d’armes. Avec un gars comme Anthony Davis, je pense qu’on va vraiment bien jouer ensemble. Il est incroyable. Je l’ai vu grandir au fil des années, et je suis juste excité de pouvoir apprendre de lui, mais aussi de lui donner des choses que j’ai apprises au cours de mes quinze années en NBA. »

Pour ceux qui suivent la NBA depuis une dizaine d’années, il est difficile de se dire que c’est bien Dwight Howard qui s’exprime. Son discours parait en tout cas plein de sagesse et de conscience de son évolution, une fois de plus. Mais comme il le dit le seul moyen de prouver à tout le monde qu’il a changé et qu’il est prêt à tout pour gagner passera par les actes sur le terrain et non les paroles. On a trop donné. Son association sur le parquet avec Anthony Davis peut être intéressante pour Franck Vogel puisque Unibrow ne s’en cache pas, il n’a pas envie de jouer pivot et ne veut pas se coltiner les gros de la Ligue tous les soirs. Les atouts d’un triple défenseur de l’année sont donc forcement avantageux et on comprend mieux pourquoi AD a donné son aval pour l’accueillir.

Dwight Howard vient de se révéler sous un nouveau jour. Le Draymond Green 2.0 débarque à Los Angeles et personne ne paraît prêt. S’il est aussi bon sur les parquets que devant les micros, la saison des Lakers n’en sera que plus intéressante.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top