Wizards

Les Wizards n’activent pas leur option pour Jabari Parker : rester à Poudlard pourquoi pas… mais pas à ce prix là

Jabari Parker

Jabari Parker est chaud pour revenir à Poudlard mais à quel prix ?

Source image : Youtube

Qui veut un Jabari Parker à 20 millions de dollars ? Pas les Wizards visiblement, qui n’ont pas activé leur team option pour conserver l’ailier jusqu’en 2020. Pas de panique pour autant, les deux parties semblent vouloir continuer l’aventure ensemble. Il faudra juste revoir le montant du chèque à la fin du mois.

A quelques jours de la free agency, l’heure est aux options pour un certain nombre de joueurs et d’équipes. Il y a les joueurs qui sont « sous-payés » et qui vont chercher un plus gros chèque (Kawhi, Butler, Irving…), ceux qui sécurisent leur avenir grâce à une option bien placée dans un ancien deal (Michael Kidd-Gilchrist, Goran Dragic, Hassan Whiteside) et enfin il y a ceux dont l’avenir dépend de leur franchise. Jabari Parker fait partie de ce groupe, lui qui avait signé un contrat de 40 millions sur deux ans avec les Bulls l’été dernier avant de se faire transférer chez les Wizards. Inquiète des blessures et de l’irrégularité du joueur, la direction des taureaux avait eu la bonne idée d’exiger une team option pour la seconde année du deal et c’était désormais à Tommy Sheppard, GM intérimaire des Wizards, de prendre une décision pour l’avenir immédiat de l’ailier. Jabari Parker à 20 millions une seconde année ? C’est non ! Pour autant, il n’est pas impossible de revoir l’ailier slasher dans la capitale fédérale l’an prochain selon Chris Haynes de Yahoo Sport :

« Les Wizards se sont montrés très ouverts à l’idée de prolonger Jabari Parker et l’intérêt semble mutuel selon plusieurs sources »

Pour ceux qui rêvaient d’un départ de l’ancien numéro 2 de draft c’est raté. La manœuvre semble surtout un bon moyen pour Washington de limiter la casse sur le plan financier. Le trio Wall-Beal-Mahinmi va coûter plus de 85 millions de dollars l’an prochain et des joueurs comme Bobby Portis, Thomas Bryant ou Tomas Satoransky vont venir demander de nouveaux chèques la semaine prochaine, aussi la moindre économie ne sera pas de refus pour la direction. Jabari Parker a-t-il un avenir à Washington ? Peut-être, mais il ne faudra pas s’attendre aux camions de la Brinks. Et si l’ailier est trop gourmand ? Bah, on croit savoir qu’il y a un jeune japonais qui vient d’être drafté et qui joue pile au même poste. Un départ de Jabari Parker offrirait sans aucun doute des responsabilités supplémentaires pour le rookie et c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter. Rappelons tout de même que depuis son transfert de Chicago, l’ailier a retrouvé des couleurs : 15 points, 7 rebonds à 52% au tir (record personnel) et une vraie capacité à peser dans la second unit. Après avoir côtoyé trois franchises en cinq ans (Milwaukee, Chicago et donc Washington), le joueur voudra peut-être gagner en stabilité et un nouveau contrat aux Wizards, même court, lui offrira une belle exposition. A l’heure actuelle seul Bradley Beal semble pouvoir porter offensivement l’équipe et avec les blessures de John Wall et l’état de forme incertain de Dwight Howard, il y a clairement un spot de lieutenant à prendre du côté de D.C. Après cinq ans à faire les montagnes russes entre blessures et méformes, ce serait peut-être temps de faire la grosse saison qu’il faut pour fermer les bouches.

Jabari Parker ne touchera pas 20 millions la saison prochaine. C’était attendu au moment de son trade mais son avenir s’écrit peut-être toujours à Washington. Aucune pression pour le board qui a le temps de voir venir d’autant que son dossier n’est sans doute pas en haut de la pile. 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top