News NBA

Direction le banc de Vanderbilt pour Jerry Stackhouse : coacher en NBA, ça attendra encore un peu

C’est en NCAA que Jerry Stackhouse va entraîner lors des prochaines années.

Source image : YouTube

A 44 piges, Jerry Stackhouse va quitter le monde de la NBA pour rejoindre celui de la NCAA, où une place de head coach l’attend du côté de Nashville dans le Tennessee. Stack vient en effet d’être engagé pour coacher l’équipe masculine de l’université de Vanderbilt. 

Six ans, voici la durée de son nouveau contrat avec les Commodores. Comme souvent, c’est le roi de la breaking news Adrian Wojnarowski qui a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter. Jerry Stackhouse va ainsi remplacer l’ancien entraîneur Bryce Drew, viré récemment par Vanderbilt après une saison assez cata durant laquelle l’équipe a terminé avec un bilan de 9 victoires pour 23 défaites, dont un magnifique 0-18 au sein de la Conférence SEC. En clair, Stack va essayer de relancer la machine et aider le programme à retrouver le tournoi NCAA après deux ans d’absence. Mais ça ne sera pas du gâteau car il devra notamment composer sans le meneur Darius Garland et l’intérieur Simisola Shittu. Les deux prospects ont effectivement décidé de se présenter à la Draft 2019 et n’évolueront donc plus sous les couleurs des Commodores la saison prochaine. Ce qui sera intéressant à suivre, c’est la potentielle rivalité qui risque de se construire entre Stackhouse et un certain Penny Hardaway, qui est aujourd’hui entraîneur à l’université de Memphis. Avec la proximité géographique des deux programmes et la renommée des deux anciennes stars NBA, ça risque de batailler sévère dans le recrutement de jeunes talents. C’est en tout cas une nouvelle expérience qui attend Jerry, lui qui a traversé déjà plusieurs étapes dans le monde du coaching ces dernières années.

Sa première vraie expérience sur un banc, c’était en 2015 à Toronto en tant qu’assistant coach, à l’époque où Dwane Casey dirigeait encore les Raptors. Un an plus tard, Stackhouse a pris en main l’équipe de G-League affiliée à la franchise canadienne, les Raptors 905. Et il en a profité pour montrer ses talents d’entraîneur, puisqu’il a emmené les siens vers deux finales consécutives et un titre de champion en 2016-2017, saison où il a aussi été nommé coach de l’année. Pas mal tout ça n’est-ce pas ? C’est probablement à ce moment-là qu’il a tapé dans l’œil de Malcolm Turner, aujourd’hui directeur athlétique de l’université de Vanderbilt et ancien président de la G-League entre fin 2014 et début 2019. Assistant aux Grizzlies cette saison, Jerry Stackhouse avait intéressé certaines franchises NBA en recherche d’un coach l’an dernier mais avec ce contrat longue durée chez les Commodores, il faudra patienter pour voir l’ancien All-Star sur un banc de la grande ligue. Après, Stackhouse semble plutôt porté sur l’aspect développement de jeunes joueurs, ce qui explique peut-être aussi cette décision d’aller entraîner en NCAA. On va donc suivre les résultats de l’université de Vanderbilt d’un peu plus près la saison prochaine, car on a hâte de voir comment Jerry va se débrouiller dans son nouveau rôle.

Même s’il n’entraînera pas en NBA dans un futur proche, Jerry Stackhouse continue son ascension dans le coaching. Assistant, entraîneur en G-League et désormais à la tête d’une équipe universitaire, Stack gravit les échelons progressivement. Bonne chance à lui.

Source : ESPN / NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top