Warriors

DeMarcus Cousins devrait faire ses débuts ce soir avec les Warriors : planquez les gosses, là ça devient vraiment dangereux

Get out

Cette tête c’est celle de tous les adversaires de GS à partir de ce soir.

Source image : YouTube

C’est l’histoire d’un ogre qui mangeait tous les enfants de son quartier, un ogre dont certains de ces enfants arrivaient parfois à s’échapper quand il était rassasié. Mauvaise nouvelle pour les survivants, l’ogre en question vient de se faire greffer un cinquième estomac et pourrait désormais faire un carnage tous les jours, tous les soirs, sans ne plus jamais être repu.

Adeptes des expressions imagées vous l’aurez compris : l’ogre s’appelle Golden State Warriors et le cinquième estomac se nomme DeMarcus Cousins, Boogie pour les intimes. Tendon d’Achille rompu en janvier dernier, DMC avait du stopper sa saison prématurément et ceci au pire des moments, une période lors de laquelle il jouait probablement le plus beau basket de sa carrière, du moins le plus efficace. Son monstre à deux têtes formé avec Anthony Davis à New Orleans n’avait absolument aucun égal en NBA, on marque 40 points chacun son tour et tant pis pour les jaloux. Puis patatra, la NBA regorge d’histoires tristes et celle de Cousins en est une puisque c’est au moment où l’on se gaussait de voir enfin le surpuissant pivot en Playoffs que ce dernier vit sa dynamique brisée. La suite on la connait, un AD qui enfile le maillot de son copain lors du All-Star Game, qui lui témoigne son amitié, amitié rendue par un départ quelques mois plus tard dans la meilleure franchise de NBA, déjà absolument imbattable avec des charrettes au poste de pivot.

Imaginez juste taper un match de futsal face à Messi, Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappe, Neymar et Thibaut Courtois, avouez que ça peut bien foutre le seum aux adversaires. Signé au minimum grâce à l’ingénieuse Mid-level Exception, DeMarcus Cousins envoyait donc un message clair à la concurrence : ère-à-effe des rageux, je viens gagner ma bague et j’me tire comme Maître Gim’s. Signant le joueur pour l’ingénieuse Mid-level Excpetion, les Warriors envoyaient donc un message clair à la concurrence : fini l’époque à laquelle on vous bottait le cul, désormais on vous botte le cul et on veut que vous gardiez la cicatrice à vie. Alors oui, DeMarcus Cousins sera économisé, Steve Kerr n’est pas fou. Oui demarcus Cousins devrait éviter les back-to-backs cette saison, mais les Dubs ont-ils besoin du meilleur pivot du monde (en forme y’a zéro débat les gars) pour gagner des matchs, on pense bien avoir la réponse. Quoiqu’il en soit ce soir, ce n’est plus Kevon Looney, Jordan Bell ou Andre Iguodala qui joueront les pivots de fortune dans la raquette de GS mais bien le monstre Cousins, qui formera avec Steph Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Kevin Durant un starting five qui s’inscrit d’ores et déjà parmi les plus talentueux et injouables de toutes l’histoire du basket, voire… de toute l’histoire du sport.

Montrezl Harrell et ses copines sont prévenues, ce soir c’est un lion privé de bouffe depuis un an qui sera lâché au milieu de viande fraîche. On a hâte et on n’a pas hâte, hâte de voir que le mec n’a rien perdu de son intensité folle, hâte de brailler que c’est trop facile, hâte de voir les commentaires nauséabonds demain quand les Warriors auront gagné de 70 points. La signature de DeMarcus Cousins annonçait la fin du monde ? la date est finalement prévue aujourd’hui, alors faîtes des réserves parce que ça va secouer très fort.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top