Sixers

Monstrueux Jimmy Butler : tir de la victoire à Charlotte pour effacer les 60 points de Kemba Walker !

Jimmy Butler Top 50
Source image : NBA League Pass

Voilà pourquoi Jimmy Butler a été récupéré par les Sixers ? Voilà pourquoi Jimmy Butler a été récupéré par les Sixers ! Dans un match absolument dingue à Charlotte cette nuit, l’arrière a été clutchissime pour offrir la victoire aux siens chez les Hornets.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que l’ancien joueur des Wolves ne rentre dans le coeur des fans de la Pennsylvanie. Un premier game remporté à domicile, quelques déclarations d’amour faites devant les caméras, ajoutez les sourires de Jimmy, son attitude de pitbull sur les parquets et vous avez typiquement le genre de cocktail qui fait kiffer les habitants de Philadelphie. Le genre de matos, aussi, qui peut aider les Sixers à passer un cap, dans la hiérarchie de la Conférence Est. L’exemple même de cette nuit était flagrant, en déplacement en Caroline du Nord. Alors que les jambes étaient bien lourdes après avoir écarté le Jazz la veille, Joel Embiid et sa bande étaient obligés de se coltiner des Hornets d’une rare combativité. Le pivot des Sixers était obligé de se décarcasser, dans une raquette de Charlotte particulièrement fébrile, le Camerounais d’origine se baladait fièrement en plantant un double-double des plus gourmands (33 points, 11 rebonds). Et il le fallait bien, car le Jimmy Butler agressif et adroit de la veille était plutôt aux abonnés absents. Ben Simmons bien plus incisif, J.J Redick toujours dans ses oeuvres à distance, Philly tenait la bonne formule pour s’imposer en déplacement, malgré le faible apport offensif de son nouveau chien de garde préféré.

Et de toute façon, il fallait bien ce trio infernal pour tenir tête à Kemba Walker. Oui, ce samedi, il fallait un Embiid en mode poids lourd, un Ben Simmons en quasi-triple-double et un Redick locked in pour pouvoir regarder le meneur des Hornets droit dans les yeux : 60 points à 21/34 au tir, Kemba était sur une toute autre planète. Mais hélas, comme on l’avait déjà vu plus tôt dans la saison de Charlotte, le finish manquait pour l’ami Walker. Et dans le camp d’en face ? C’était le moment parfait pour que Butler sorte de sa tanière. Isolé en défense sur le All-Star de Caroline du Nord, Jimmy retroussait ses manches et décidait de rappeler en quoi il est un des two-way players les plus sérieux de toute la Ligue. Un bump de Kemba, pas de faute, Butler s’élève et contre la tentative de l’homme le plus chaud de la nuit pour ensuite sécuriser la balle dans son camp. L’action défensive est phénoménale, décisive, et on pense que c’est déjà très bien de la part de Jimmy. Mais comme son surnom l’indique, Buckets va mettre toute la salle dans sa poche arrière, en claquant le shoot le plus climatisant du weekend. Donnez-moi la balle, je m’écarte sur le côté droit, j’ai l’horloge en tête, j’ai peut-être les jambes fatigués après avoir cavalé contre Utah, mais je contracte pour décocher une flèche divine à distance. La ficelle tremble, le public aussi, +3 Sixers. Sans temps-mort restant, Kemba tente un dernier miracle mais c’est trop tard. Philly s’impose dans un match hallucinant, avec un Walker au sommet de son art mais des visiteurs trop boostés par l’intégration de leur nouvelle pépite.

Jimmy Butler était déjà au top des charts dans les rues de Philadelphie, autant dire qu’il va être encore plus adoubé suite à cet énorme shoot de la gagne. Ceux qui veulent savoir pourquoi le transfert du weekend dernier a été effectué, vous en avez désormais la réponse en images.

1 Comment

1 Comment

  1. Tristan

    18 novembre 2018 à 5 h 08 min at 5 h 08 min

    Avec ça on a déjà oublié le choke d’Orlando, bonne nouvelle ! Go 76ers nation!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top