Raptors

Preview Raptors – Pelicans : Anthony Davis peut-il faire tomber la meilleure équipe de la Ligue à lui tout seul ?

Anthony Davis

Le collectif des Raptors sera-t-il assez fort pour ne pas se faire engloutir par le Titan Davis ?

Source image : YouTube/NBA

Les Raptors accueillent les Pelicans cette nuit à 1h30 du mat’. Une rencontre pour continuer à être la meilleure équipe de la Ligue pour Toronto. Quant aux Pels, il s’agirait de remettre leur bilan dans le positif (6-7). Anthony Davis va-t-il pouvoir s’exprimer face au collectif canadien qui n’a perdu qu’une seule fois cette saison ? Normalement oui, mais cela va-t-il suffire pour aller chercher la victoire ? Rien n’est moins sûr.

C’est clairement le genre d’affiche excitante car tout peut se passer. Si l’on se base sur un point de vue purement statistique, évidemment que les Raptors devraient croquer les Pelicans sans trop difficulté, d’autant plus que la présence de Nikola Mirotic est incertaine. Mais si le sport se résumait à des statistiques, ça se saurait, et un homme peut à lui tout seul changer complètement le cours d’un match. Quand il est en bonne santé, Anthony Davis est absolument intouchable au poste de pivot sur cette planète, et on ne compte pas sur Serge Ibaka pour changer la matrice. Le seul défaut de l’équipe de Nick Nurse, c’est peut-être le manque total de solution pour stopper le géant au mono-sourcil. Car si le bonhomme a décidé de se taper la meilleure équipe de la Ligue actuellement, il le fera sans forcer. Option pour les résidents de la récemment nommée Scotiabank Arena, absolument verrouiller le scoring des copains du grand AD pour ne pas encaisser trop de points, on compte là-dessus car ils sont huitièmes au défensive rating depuis le début de la saison.

Un rapport de force qui va être dur à assumer pour les Pels car les Raptors défendent bien, ça c’est une certitude, mais ils attaquent encore mieux. Troisième meilleure équipe à l’offensive rating, les Canadiens se retrouvent face à une des pires franchises en défense puisque les hommes d’Alvin Gentry sont 27èmes avec 117 points encaissés par match en moyenne, quand même oui… La différence, elle devrait surtout se faire sur les rotations. Et cela risque d’aller vraiment à sens unique pour les Dinos. Pour eux, si Kawhi n’est pas au top de sa forme, ce n’est vraiment pas grave, au moins en termes de scoring. Le banc est bien chargé avec un OG Anunoby qui illumine la NBA grâce à l’énergie qu’il peut mettre lors de chaque minute passée sur le parquet, Delon Wright qui avait montré tout son potentiel lors de la malheureuse campagne de Playoffs l’année dernière et surtout Jonas Valanciunas qui reste un fabuleux scoreur qui pèsera toujours sur la feuille de match. Dans le camp d’en face, si Anthony Davis ne se surpasse pas, la défaite risque d’être lourde car personne ne va compenser un coup de mou du franchise player de la Nouvelle-Orléans, du moins pas au même rendement. Non, même pas toi Julius Randle.

Ici, on voit quand même la logique être respectée et les Raptors devraient s’imposer sans trop d’efforts. Attention tout de même au Unibrow Game car parfois, il suffit d’un homme pour changer totalement un scénario déjà acté et surprendre toute la NBA.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top