News NBA

Happy : Lamar Odom rejoue au basket, direction la Chine pour retrouver l’amour de la balle orange !

Lamar Odom
Source image : YouTube

Sorti de piste depuis 5 ans, Lamar Odom avait disparu des radars NBA et était passé par les recoins les plus sombres de son existence. Chemin de galère parcouru, l’ancien des Lakers va aujourd’hui rejouer au basket et en Chine pour être précis : smile automatique.

Son interview auprès de Player’s Tribune il y a un an avait bouleversé de nombreux observateurs, et pas pour n’importe quelle raison. De loin, on avait vu Odom sombrer jusqu’au plus profond des puits, tombant dans la drogue et se rapprochant dangereusement de la mort. Au centre de toutes les pensées en voyant l’ancien playmaker être hospitalisé, Lamar ne nous donnait qu’une seule envie, celle de le voir retrouver un train de vie normal et sur lequel s’appuyer, avec ses enfants, ses proches et si possible un peu de basket. Mais la balle orange en claire option, loin de tout le reste vu qu’il était tout simplement question de vie ou de mort lorsque l’ex-Laker était au plus bas de ses pensées. Et heureusement, avec l’aide des siens et un cadre bien plus sain, Odom a reconstruit sa vie et il a monté les marches les unes après les autres pour en arriver à cette grande étape aujourd’hui. Une étape qui est limite le symbole de sa réussite, la destination finale sur son chemin de reconquête. Sur son compte Instagram, Lamar a donné la news à tout le monde avec enthousiasme, indiquant qu’il jouerait en Chine la saison prochaine. Si l’équipe n’est pas encore connue, ni le contrat, ni les conditions dans lesquelles il jouera, ces infos tomberont au fur et à mesure et semblent limite anecdotiques en sachant la galère vécue depuis des années par le natif de New York. De la fin de son couple à la disparition de son enfant, en passant par l’hôpital, les photos badantes et les menaces de ses kids de ne plus le revoir s’il se reprend pas en main, Odom en a traversé de la route.

J’ai de bonnes nouvelles à partager de Hollande aujourd’hui, en cette belle journée. Mon coeur se remplit d’émotions actuellement, je peux partager avec vous le fait que je vais rejouer au basket. Je vais jouer en Chine ! Dieu est bon ! Merci Seigneur pour m’avoir offert une seconde chance dans ma vie et merci les fans pour l’amour et le soutien que vous m’avez donné pendant toutes ces années. N’abandonnez jamais qui vous êtes et continuez à croire que Dieu peut créer les miracles auxquels vous pensez. Le basket et mes enfants ont toujours été le rayon de soleil dans ma vie, et ce sont les deux choses sur lesquelles je me concentre aujourd’hui. Merci Stephon Marbury, pour avoir été mon inspiration.

Le clin d’oeil à Marbury fait évidemment plaisir, à la fois quand on sait que Stephon vient lui aussi de New York, et qu’il est le joueur NBA qui a su faire la meilleure transition en Chine. Véritable ambassadeur américain sur place, Starbury a dû offrir quelques conseils bien avisés à Lamar Odom, qui va pouvoir retrouver tout ce qui fait la beauté quotidienne de la compétition en équipe. Les road trips, les entraînements, découvrir de nouveaux coéquipiers, une routine stable, créer des automatismes, passer par de tristes défaites et de grandes victoires, les workouts tardifs pour garder la forme, et tant d’autres choses. Bien évidemment, on ne s’attend pas à des miracles d’un point de vue sportif, après tout on parle d’un Lamar âgé de 38 ans aujourd’hui, et qui n’a pas pratiqué de discipline de manière professionnelle depuis plusieurs années. Il lui faudra donc un temps d’adaptation et de la rouille à huiler lors des premières rencontres. Mais ce n’est clairement pas là le plus important. Le simple fait d’être en tenue, à l’entre-deux, avec des pompes qui couinent sur le parquet, le bruit des fans dans le public et les arbitres qui sifflent, des petits détails qui vont rappeler à Odom quelle est sa passion première et à quel point c’est fort d’avoir vaincu ses plus grands démons afin de retrouver la balle orange. Même pour un seul match, même pour 10 minutes, le we made it en vaudra la chandelle.

La joie est partagée avec Lamar Odom, aujourd’hui, sous un chouette soleil d’été. Après avoir connu l’enfer, le géant retrouve la surface terrestre et peut rejouer au basket dans un cadre saint et appréciable : c’est tout ce qu’on lui souhaitait, chapeau bas Monsieur pour le chemin parcouru.

Souce : Instagram

1 Comment

1 Comment

  1. Danaaeel

    27 juillet 2018 à 10 h 16 min at 10 h 16 min

    Je suis ultra content pour lui, on était tous bouleversé par sa situation il y a un an, j’étais sur le point de pleurer (on dira que j’avais une poussière dans l’oeil), un super joueur et là une preuve d’une grande volonté. Odom ON EST TOUS AVEC TOI !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top