Pelicans

DeMarcus Cousins prendra son temps pour choisir sa future destination : qui veut danser le Boogie ?

DeMarcus Cousins

DMC ne se ferme aucune porte, même pas celle de Châteauroux.

source image : twitter

La première étape de l’été 2018 en NBA est passée avec la Lottery. La seconde approche avec la Draft qui aura lieu le 21 juin prochain. Et la dernière et non des moindre, est la free agency qui ouvrira ses portes le 1er juillet. Parmi les nombreux feuilletons à suivre, il y aura le cas LeBron, celui de Paul George et bien sur ce bon vieux Boogie…

Que va faire DeMarcus Cousins cet été ? C’est l’une des grandes questions que l’on se pose dans les sous-sols de la NBA. A part faire du yoga, il devra choisir sa prochaine destination puisqu’il est désormais agent-libre. Deux choix principaux s’offrent à lui : rejoindre une nouvelle franchise ou poursuivre l’aventure chez les Pelicans pour enfin espérer faire une saison entière avec New Orleans. Parce qu’il faut le rappeler, DMC n’a jamais pu disputé les 82 matchs de la régulière avec les Pels. Arrivé en Louisiane en février 2017, les Playoffs avaient échappé à Boogie. Cette année, l’espoir de participer à la postseason était un peu plus épais du fait qu’il commençait à trouver ses marques avec Anthony Davis. Et tout semblait bien se dessiner pour l’ami DeMarcus qui allait sans doute pouvoir goûter à ses tout premiers PO. Avant le 26 janvier, les hommes d’Alvin Gentry pointaient à la septième place de l’Ouest. Mais le rythme acharné de la NBA a fait une nouvelle victime en la personne de Cousins qui s’est rompu le tendu d’Achille lors d’une victoire face aux Rockets. Aventure terminée pour l’ancien des Kings qui verra ses potes s’accrocher jusqu’au bout pour obtenir le sixième spot de la Conférence Ouest. La suite, on la connait, les étranges volatiles vont sweeper les Blazers au premier tour avant de se faire sortir par les Warriors en ayant montré une belle combativité. Quand l’on voit ce qu’ont proposé les troupes d’Alvin Gentry sans DeMarcus, on peut se poser la question si NOLA ne devrait pas plutôt investir dans un bon ailier et des joueurs de bancs. Mais a priori, la franchise du Bayou voudrait conserver les services de DMC. Ce dernier s’est exprimé sur son avenir lors d’une interview consacrée à Marc J. Spears de The Undefeated.

MJS : Êtes-vous prêt à re-signer avec New Orleans si l’accord est juste ?

DMC : « Oui, bien sûr. C’est la première fois que je vais devenir agent-libre, mais j’ai été assez longtemps dans le milieu. Je sais comment les choses fonctionnent. Je ne suis pas ici en train d’essayer de garder rancune. Je vais prendre la meilleure décision pour moi, et je crois que les équipes vont faire la même chose. »

MJS : Quel est votre état d’esprit avant d’aborder cette free agency ? Avez-vous le sentiment que vous devez écouter ce que tout le monde a à dire ?

DMC : « Ouais, comme je l’ai dit, je ne vais pas me précipiter. Je vais prendre la meilleure décision pour DeMarcus Cousins. Nous verrons laquelle. Pour le moment, je ne sais pas vraiment. Je ne peux pas répondre à ça. Voudrais-je retourner à la Nouvelle-Orléans ? Je suis très ouvert à cela. J’aime ce que nous avons créé. J’aime ce qui a été créé après que je me sois blessé. J’adorerais faire partie de cela. Mais je vais faire ce qu’il y a de mieux pour moi, et je pense qu’ils vont faire de même. »

Restera ? Restera pas ? L’avenir de DeMarcus Cousins est encore flou et nous ne sommes sûrement pas au bout de nos surprises dans cette affaire. On peut facilement supposer que des franchises vont se positionner pour lui offrir un contrat max mais elles ne sont pas nombreuses à pouvoir lui offrir un tel chèque. Parmi elles, il y a bien sur les Lakers qui ont largement la place pour signer deux gros gibiers cet été comme Paul George qui souhaiterait revenir dans sa Californie natale et DMC. Un peu de bouteille et de viande dans la raquette pour entourer les gamins de Los Angeles, ça peut faire très mal ! L’hypothèse d’une association avec son pote de Kentucky, John Wall, du coté de la capitale n’est pas à mettre aux oubliettes. Pour ça, il faudrait que les sorciers de Washington fasse de la place dans leur masse salariale. L’option des Suns serait également interessante si Phoenix décide de drafter Luka Doncic plutôt que la star d’Arizona, DeAndre Ayton. Un bon gros Boogie avec les pépites de Booker, Jackson, Doncic, on achète direct ! Dans tous les cas, celui qui a tourné à 25,2 pions, 12,9 rebonds, 5,4 assists, 1,6 interception et 1,5 block de moyenne trouvera un gros contrat cet été. Mais cette ligne de stats est aussi son problème car ce serait faire offense à un joueur d’un tel calibre de ne pas lui proposer un contrat max, sauf si Boogie décide de faire une ristourne pour aller chez un gros. Et oui DeMarcus, ton contrat tu l’auras mais quelle équipe de proposera le plus ? Sûrement des teams du calibre d’Atlanta, des Bulls ou des Suns mais certainement pas les Rockets…

Une grosse période estivale attend DeMarcus Cousins. Entre se remettre correctement de sa blessure pour convaincre qu’il est apte à retrouver le niveau qu’il avait l’année dernière et choisir là où il va poser ses valises, Boogie va devoir faire marcher ses neurones ! En tout cas, on croise les doigts pour ce nounours terriblement attachant afin qu’il puisse enfin disputer ses premiers Playoffs la saison prochaine. A 27 ans, il serait temps.

Source texte : The Undefeated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top