Cavaliers

Rodney Hood refuse de rentrer en jeu lors du Game 4 : son avenir à Cleveland s’écrit en pointillés

Rodney Hood

Le garbage time ? Non merci.

Source image : YouTube

Après avoir réalisé à nouveau un sweep contre les Raptors en demi-finale de Conférence, Cleveland a vécu quelques moments de tensions dans son groupe. Malgré la victoire facile au Game 4 (128-93), Rodney Hood a refusé de rentrer sur le terrain.

L’événement en question se déroule au milieu du quatrième quart-temps. Le match est plié puisque les Cavs mènent déjà de trente points, Tyronn Lue décide alors de vider son banc pour faire reposer les joueurs cadres. Avec encore plus de sept minutes sur l’horloge, il décide de sortir LeBron James, stratosphérique sur la série, et à qui un peu de repos ne ferait pas de mal à l’amorce des Finales de Conférence. Coach Lue choisit alors de faire entrer Rodney Hood mais le jeune arrière de vingt cinq ans refuse. La pression du King et de l’entraîneur n’y changeront rien, c’est Jose Calderon qui finit par rentrer sur le parquet pour terminer la rencontre. Sans doute vexé de perdre du temps de jeu au profit du rookie Cedi Osman, l’ancien joueur du Jazz a décidé de s’opposer à son coach et son leader. Une situation qui ne plaît pas du tout puisque Koby Altman, le GM de la franchise de l’Ohio, a dès lors convoqué le produit de Duke. Si l’entretien n’a pas mené à des sanctions d’après ESPN, Rodney Capuche s’est cependant excusé de son attitude. Un acte qui ne laisse pas augurer d’une fin heureuse dans l’Ohio pour le joueur en question.

En effet le natif du Mississippi sera agent-libre restreint à la fin de cette année. Arrivé à Cleveland lors de la trade deadline en provenance de Salt Lake City, Rodney Hood risque de ne pas poser ses valises si longtemps que ça chez les Cavaliers. La cassure avec son coach semble très claire et elle paraît avoir eu lieu au Game 7 contre les Pacers. Avant cela, le numéro 1 des Cavs passait en moyenne 20 minutes sur le parquet même si sa production n’était pas folle. Lors de ce match crucial, Lue a décidé de ne faire confiance à l’arrière que sept petites minutes et de donner à l’avenir plus de temps de jeu au jeune Osman. Une choix qui pourrait expliquer la frustration du vingt-troisième choix de Draft 2014. Ce dernier qui apporte en moyenne après trois années dans la Grande Ligue près de 13 points n’y arrive pas dans cette postseason avec seulement 4,6 points par match. Son tempérament venant s’ajouter à ses prestations, le bonhomme ne risque pas de faire de vieux os dans l’Ohio.

Une cassure marquée avec son coach, des prestations médiocres et un été de free agency, pas sûr que Rodney Hood débute le prochain exercice avec le jersey des Cavs sur le dos. Pour le moment il va falloir ne pas garder cette attitude en Playoffs et profiter de ces matchs pour se montrer. C’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de se qualifier pour les Finales NBA quand même.

Source texte : ESPN, CBS Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top