Cavaliers

Kendrick Perkins reste sur les tablettes des Cavs : et si la légende disputait les Playoffs à Cleveland ?

Kendrick Perkins
Source : YouTube montage

Les Playoffs pointant le bout de leur nez, l’heure est aux petits ajustements. Les Cavs ont l’habitude de ces mouvements de dernière minute et c’est Kendrick Perkins qui se profile dans leur radar. Le vétéran pourrait retenter l’expérience Cleveland où il a disputé sa dernière postseason en 2015. 

La saison est spéciale à Cleveland, avec son homme providentiel en dernière année de contrat. Partira, partira pas ? Nous le saurons bien assez vite et les Cavs ont d’autres missions en attendant. Parmi celles-ci, ramener un deuxième titre de champion dans l’Ohio constitue l’objectif majeur. Pour répondre aux ambitions de LeBron et pour que le projet de Cleveland reste séduisant aux yeux du King, les Cavs doivent frapper un grand coup cette année. La trade deadline explosive de février était réalisée en ce sens. Rajeuni et renforcé, l’effectif de Cleveland collection printemps/été 2018 est encore en période d’adaptation et seuls les postes 3 et 4 sont pour l’instant figés chez les titulaires avec LeBron et Kevin Amour. Les blockbusters de février n’ont cependant pas permis de régler une problématique qui dure au niveau du poste de pivot. Ante Zizic ou Tristan Thompson en formation classique, Kevin Love ou Larry Nance Jr dans un cinq small ball, aucune solution ne ressort de manière évidente ou efficace sur la durée. Il reste un peu de temps pour réaliser des tests et des ajustements, et selon Joe Vardon du site officiel de Cleveland, un ancien de la maison pourrait faire son comeback dans la raquette.

Dans la famille « j’étais titulaire avec les Celtics pour la bague de 2008« , nous demandons le chef de la meute. Kendrick Perkins ne verra probablement son maillot être retiré au TD Garden mais il restera le pivot titulaire du dernier titre des C’s à l’heure où ces lignes sont écrites. Dix ans plus tard, la chanson n’est pas la même pour le vétéran. L’intérieur a joué son dernier match NBA il y a plus de deux ans avec les Pelicans et s’est retrouvé au chômage technique pendant un an avant de rejoindre la G-League et les Canton Charge, affiliés à Cleveland, en septembre dernier. Perkins a posé valide dans l’Ohio depuis plusieurs mois et ce serait logique de le voir aux côtés de LeBron d’ici quelques jours. Le pivot avait déjà disputé une quinzaine de matchs avec les Cavs en 2015 et aurait pu même démarrer cette saison dans l’Ohio après avoir disputé quelques matchs de preseason. Le joueur et la franchise partagent un passé commun et il est probable qu’une petite update soit réalisée. Le profil d’éboueur physique correspond parfaitement à la recherche des Cavs qui ont besoin d’un protecteur d’arceau, d’autant plus que les copains de l’Ohio n’ont que 13 contrats vraiment garantis, en plus des deux two-way que sont John Holland et London Perrantes. Perkins étant un grand habitué des joutes printanières, il pourrait apporter son expérience pour des Playoffs ultra-déterminants à venir, plutôt que de laisser les deux jeunots piquer des places précieuses sur le banc.

Avec ses 8,7 points et 7,1 rebonds par match, le pivot n’a pas marqué la G-League mais a pu retrouver du jeu et du rythme. Kendrick Perkins est dans le collimateur des Cavs depuis quelques temps et pourrait faire son retour dans la grande Ligue par la grande porte, en disputant les Playoffs. Affaire à suivre. 

Source texte : cleveland.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top