News NBA

La NBA réagit pour adoucir les relations entre les joueurs et les arbitres : on part de loin

Shaun Livingston

Il y a du boulot.

Source image : NBA League Pass

C’est l’un des principaux sujets de conversation outre-Atlantique et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Souhaitant améliorer la communication et les relations entre les arbitres et les joueurs, la NBA a présenté cinq mesures pour mettre fin à ce climat de tension permanent sur les parquets.

Au point où on en est, le prochain All-Star Game ressemblera à un combat UFC avec plusieurs représentants de la catégorie des poids lourds. Pour le plaisir, on se fait un petit recap des plus gros clashs de la saison, et dans l’ordre chronologique s’il vous plaît. On commence par un duo et la double-expulsion de Stephen Curry et Kevin Durant. On s’en souvient, fin octobre, le MVP unanime pète un plomb et jette son protège-dents par frustration car il rate son lay-up en fin de match et n’obtient pas la faute. Pas d’bol, le projectile arrive aux pieds de l’arbitre qui lui indique directement les vestiaires. Il est finalement accompagné de KD, solidaire avec son coéquipier, et qui en profite pour montrer son annulaire au public de Memphis. Puis, c’est au tour de LeBron James. Fin novembre à la Q, soir de première pour le King après 15 ans sans avoir été éjecté d’un match. Evidemment, début décembre (et c’est le fait marquant de la fin d’année de part le comportement de l’arbitre), on a eu le droit à Shaun Livingston versus Courtney Kirkland. Le meneur back-up des Warriors va chercher une faute, il ne l’obtient pas et le referee monte au créneau et vient lui-même provoquer un front-front. Néanmoins cette fois-ci, c’est l’arbitre qui penche sa tête. Rien de plus normal, il a écopé d’une semaine de suspension de la part de la Ligue. Plus récemment, la semaine dernière, c’était encore le dawa dans toutes les salles de NBA. Vous comptez avec nous ? Michael Carter-Williams, Tim Frazier, Trevor Ariza, Blake Griffin, Ben Simmons, Kyle Lowry, Russell Westbrook, Aaron Afflalo et Nemanja Bjelica (n’empêche, faut oser aller le chercher, le Serbe). On a donc pu assister à neuf expulsions en trois jours. Rien que ça. Pour tenter de remédier à ce contexte plus que tendu, la NBA vient de dévoiler cinq mesures majeures prenant effet immédiat selon ESPN.

  • Initiation d’un dialogue avec les 30 franchises de la Ligue à propos de l’interprétation des règles, de la conduite à adopter sur le terrain et des attentes des arbitres.
  • Ré-accentuation des règles concernant le « respect du jeu », non seulement pour les joueurs mais aussi pour les entraîneurs et les arbitres eux-mêmes.
  • Un effort sera fait pour l’éducation et la transmission des règles par le département des opérations des arbitres NBA pour les entraîneurs, les joueurs et le staff afin de clarifier les règles et leurs interprétations.
  • Formation améliorée pour les arbitres concernant la résolution des conflits. Les  interactions sur le terrain seront surveillées de près afin de s’assurer que les arbitres réagissent conformément à la politique de la NBA.
  • Implication systématique des différents acteurs de la Ligue pour trouver ensemble des solutions aux problèmes rencontrés.
Pour Monty McCutchen, vice-président de la NBA chargé du développement et de la formation des arbitres, il est essentiel que tous les partis apprennent à accepter d’être en accord ou en désaccord sur certaines situations sans pour autant en venir au conflit.

« Il faut cesser d’attendre la perfection de l’un ou de l’autre. C’est un problème important. »

Pour Byron Spruell, président des Opérations de la Ligue, il est également important de trouver une solution efficace et rapide, tout en prenant du recul sur la situation.

« C’est un effet cumulatif qui s’est produit tout au long de la saison, nous sentons que la frustration est forte et que les tensions sont fortes, donc nous voulons y remédier efficacement. »

Le plan de la Ligue arrive moins d’un mois avant que les joueurs et les arbitres ne se retrouvent à Los Angeles pendant le All-Star Weekend lors d’une réunion prévue depuis longtemps dans l’espoir de trouver un terrain d’entente. Jusque là, on scrutera le compteur de fautes techniques pour savoir si ces mesures sont efficaces.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top