Cavaliers

LeBron James n’a pas changé d’avis : il veut finir sa carrière à Cleveland, mais chaque chose en son temps…

De retour avec ses Cavs hier lors du Media Day à Cleveland, LeBron James a bien évidemment touché à pas mal de sujets dont celui de sa free agency 2018 : circulez, le cyborg ne fera rien voir hormis sa loyauté.

Il est comme ça, le bonhomme. Devenu roi de la communication, et en ayant encore offert une conférence de presse magistrale en passant de Donald Trump à Kyrie Irving sans oublier l’intégration de ses nouveaux coéquipiers, James a pu répondre à tout le monde avec honnêteté et générosité. LeBron était même tellement en avance sur l’événement qu’il a démarré en demandant aux journalistes de bien regrouper leurs questions, pour éviter de faire des allers-retours sur différents sujets tout au long de la conférence. Un LBJ moqueur, mais surtout déterminé après avoir passé ce qu’il considère comme son été le plus productif. Il faut dire qu’on a vu l’animal un peu partout, de New York à Los Angeles en passant par Miami ou les matchs de son plus grand fils. Mais évidemment, une question devait être posée sur juillet 2018, le mois qui fera encore trembler toute une communauté dans l’Ohio. Conscient de son poids médiatique et de ce qu’il devait dire dans cette situation pour ne faire flipper personne, LeBron a fait le bon in between. Un peu de loyauté en disant que rien n’a changé, et un peu de réalité en rappelant qu’il s’agit d’un business. Donc chaque chose en son temps.

« (Mes sentiments concernant Cleveland) n’ont pas changé. C’est pour ça que je suis ici aujourd’hui, toujours dans cette tenue, toujours prêt à mener cette franchise jusqu’au titre. Chaque fois que je peux être agent libre ou que mon contrat touche à sa fin, je me penche dessus lorsque l’été arrive. Je ne trahis pas mes coéquipiers ou les fans en parlant de free agency toute l’année car je ne vais pas dépenser d’énergie dans quelque chose dont je peux m’occuper pendant l’été, alors que je devrais être concentré sur ce que je dois faire au quotidien pour aider cette franchise à se battre pour un titre. »

Next ! Au moins, c’est fait. Certes, on aura droit à encore deux ou trois piqûres de rappel tout au long de l’année, notamment lors du All-Star Weekend ou en toute fin de saison lorsqu’on lui demandera s’il s’agit de son dernier match avec les Cavs, mais pour la plus grosse partie du steak, James a fait le job. On se concentrera à nouveau sur son dossier vers mi-juin, titre ou pas, lorsque le 1er juillet approchera et qu’il faudra envisager toutes les pistes. Sachant que Los Angeles a été au coeur des rumeurs ces dernières semaines et LeBron n’a pas hésité à en jouer pour garder tout le monde dans sa poche, on attendra de voir ce que Dwyane Wade fera puis Carmelo Anthony dans un an. Car mine de rien, une réunion quasi-complète du Banana Boat pourrait représenter une formidable option pour ce trio de potes en quête de bonheur sur les parquets, sachant que les derniers mois n’ont pas été les plus faciles. Maintenant, place à la régulière, place à un LeBron énervé, place à un premier match immanquable face aux Celtics, et place à la version qu’on préfère dans le basket actuel : James fâché, prêt à vouloir fermer des gueules. Vas-y, champion.

Que les fans de Cleveland respirent, ce n’est pas aujourd’hui que LeBron va sortir son plan pour sa fin de carrière en NBA. Il y a déjà une saison à jouer, des équipes à battre, puis on verra la suite en juillet 2018. Next.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Mr_LSH

    26 septembre 2017 à 9 h 55 min at 9 h 55 min

    #theking(aussidelacomm) ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top