Knicks

Frank Ntilikina sélectionné par les Knicks en 8ème place de la Draft 2017 : New York, on arrive !

Frank Ntilikina
Source image : NBA League Pass

On se doutait qu’il allait être choisi dans les dix premiers, mais on ne savait pas vraiment où il allait terminer. Finalement, Frank Ntilikina a été appelé par la ville qui ne dort jamais : direction les Knicks !

Dallas ou New York, Dallas ou New York. Mavs ou Knicks, Mavs ou Knicks. Pendant des heures, des jours, des semaines même chez certains, le duel entre les deux franchises était au sommet des préoccupations. On se demandait forcément où allait finir la pépite tricolore, elle qui se ramenait à la Draft entre deux matchs de la finale contre Chalon. La tête un peu sonnée mais les yeux bourrés d’étoiles, Frank Ntilikina a soufflé un bon coup lorsque le 7ème choix est passé. Les Bulls ayant choisi Lauri Markkanen, c’était l’heure de vérité : le frenchie allait finir au Madison Square Garden, ou aux côtés de Dirk Nowitziki. Pour Phil Jackson, passer à côté d’un meneur défensif à fort potentiel était trop difficile à assumer. Les Knicks ont donc sélectionné Ntilikina en 8ème position, faisant de Frank le tricolore choisi le plus haut dans l’histoire de la Draft. Il y a exactement dix ans, un certain Joakim Noah avait établi une nouvelle barre avec une 9ème place du côté de Chicago. Franchise différente mais exposition médiatique tout aussi grande, le meneur de Strasbourg rejoint Spike Lee et ses Knicks au spot numéro 8.

Immédiatement, l’émotion dans le clan du dragster, en réalisant la puissance du moment. Toujours aussi calme et serein, Ntilikina ne pouvait s’empêcher d’afficher un large sourire, allant d’une oreille à l’autre. Tant de chemin traversé, d’efforts accumulés, pour finir dans une franchise aussi mythique ? Dans un impeccable costard rouge-bordeaux, Frank montait les légendaires marches menant à l’estrade, avant de serrer la main d’Adam Silver. Immédiatement, à des milliers de kilomètres de lui, de nombreux fans priant pour que le bordel actuel chez les Knicks n’entache pas une carrière aussi prometteuse. Mais tout aussi rapidement, l’anxiété qui laisse place à la satisfaction et aussi un peu de fierté, celle de voir un des nôtres conquérir l’Amérique et sa ville la plus médiatisée. Oui, s’imposer à New York ne sera pas une affaire des plus aisées. Non, ce n’est pas cela qui va faire peur à un compétiteur comme Ntilikina. Enchaînant les interviews et les photos, le Français profitera du moment, avant de prendre le premier avion pour rentrer au pays : pro jusqu’au bout, il ponctuera sa Draft avec un Game 5 contre Chalon ce vendredi. Elle est pas belle la vie ?

Certains espéraient le voir à Dallas, d’autres pensaient le retrouver ailleurs, mais finalement Frank Ntilikina a bien été drafté par les Knicks. Un Français bientôt titulaire à la mène de la franchise new-yorkaise, il faut se pincer pour y croire…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top