Hawks

Boston bouillonnait mais les C’s ont craqué : magnifique timing, direction les demis pour les Hawks

Atlanta Hawks

L’expérience et la défense ont parlé et c’est donc Atlanta qui s’en ira défieer les Cavs en demi-finales de Conf’. Les Celtics n’ont pas à rougir mais l’été devra être studieux.

Le Garden était chaud, Boston était chaud, tout le Massachusetts et la Green Nation étaient chauds. Un Game 6 au Jardin et le rêve de voir la route se poursuivre pour aller défier LeBron James et les Cavs en demis, voilà le défi qui était proposé aux hommes de Brad Stevens. Mais la marche était peut-être trop haute cette année encore…

Car si la série entre Boston et Atlanta avait jusqu’ici révélé des visages différents de chaque franchise, c’est malheureusement celui d’une équipe bouffée par l’enjeu que l’on a découvert cette nuit. Et histoire de rajouter un peu de beurre périmé dans les épinards, Mike Budenholzer avait préparé une belle surprise aux C’s en décidant de brider complètement un Isaiah Thomas menotté dès l’entre-deux initial. Aucune solution du côté des Celtes et le souvenir du Game 2 à la Philips Arena remonte au bout de quelques minutes seulement. Car malgré un début de match lancé idéalement par Jonas Jerebko, ce sont bien Paul Millsap et Kent Bazemore qui font la loi en défense et forcent IT et Jae Crowder à prendre des tirs difficiles. Même délire durant toute la première mi-temps et les Hawks n’ont du coup même pas besoin d’être bon en attaque pour gérer une avance qui grandit tranquillement, au moins autant d’ailleurs que le nombre de briques envoyées par Evan Turner et ses potes maçons…

Mike Muscala et ses soldats atteignent la mi-temps avec sept points d’avance et le retour des vestiaires va être rude pour Boston puisque si la défense des Hawks est toujours aussi solide, celle des C’s va complètement exploser et encaisser 39 points en douze minutes, faisant passer le score à 80-59 et nous promettant un dernier quart-temps d’anthologie à base de Tyler Zeller et de Terry Rozier. Un délire qui attendra tout de même les toutes dernières minutes puisque Jae Crowder et le meneur au bandeau profiteront de quelques minutes d’égarement des Faucons pour mettre quelques gros tirs et rapprocher Boston à une douzaine de points. Trop tard, beaucoup trop tard pour une équipe qui ne se sera finalement pas vraiment remis de la blessure d’Avery Bradley, une équipe qui comptait trop sur son franchise player et incapable de s’adapter aux barbelés installés par son adversaire. Merci tout de même pour nous avoir offert l’une des plus belles (la plus belle ?) séries de ce premier tour, merci à Isaiah et Marcus Smart d’avoir éclairé quelques unes de nos récentes nuits, et même si les Playoffs s’arrêtent cette année encore au premier tour pour les Verts, les progrès sont notés et il faudra valider ça avec un bel été au bureau.

Les Hawks continuent pour leur part leur aventure printanière en s’appuyant sur un noyau dur qui commence à connaitre la chanson en avril. Un starting five plein d’expérience capable d’être très bon des deux côtés du terrain, un Paul Millsap plus que jamais leader, un Kyle Korver qui a tapé hier la bise à Mme Perfection (14 points, 9 rebonds, 3 passes, 2 contres, 4/4 au tir dont 2/2 du parking et 4/4 au lancer…), autant d’atouts qui joueront en la faveur d’Atlanta dans quelques jours au moment d’affronter l’épouvantail de la Conférence Est. Logique respectée en tout cas et direction une belle revanche de la dernière Finale de Conf’ entre deux franchises qui sont peut-être aujourd’hui les deux meilleures équipes à l’Est…

San Antonio, Golden State, Oklahoma, Cleveland et désormais Atlanta. On connaît donc cinq des huit qualifiés pour les demis, ne reste qu’à Damian, Kemba et Bruno Caboclo à signer ce soir en bas de la feuille. Pour les Hawks c’est donc fait alors bon repos messieurs, parce qu’il paraît que LeBron c’est un peu plus costaud que Kelly Olynyk…

Stats Celtics HawksStats Hawks Celtics

Source image : Twitter – @ESPNStatsInfos

Source stats : nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top