EuroBasket

La Lettonie se paye la Slovénie et accède aux quarts : 73-66, à la France de faire son taf !

Au niveau des CV et des joueurs connus, on aurait davantage posé nos sesterces sur la Slovénie mais le basket est ce genre de sport où des petites surprises peuvent arriver : la Lettonie en a bien profité ce samedi !

Premier match du côté de Lille, premiers pas avec une balle orange pour les nations qui veulent se retrouver debout sur le podium dans une grosse semaine, premier résultat étonnant. Au premier tour, la Lettonie avait été séduisante par son jeu rapide et presque désinvolte, poussée par un public en feu puisque les copains de Porzingis évoluaient à la maison. Quelques victoires clés suffiront pour accéder aux huitièmes, et désormais aux quarts puisque la Slovénie n’a pas pu tenir lors de la deuxième mi-temps de cette rencontre. Pourtant, d’entrée, on est sur un scénario type match serré avec de gros tirs à venir, comme le propose le score à la pause (42-40). Difficile de savoir si les deux nations reculent devant la perspective de jouer la France le vainqueur de France – Turquie mais on se rentre dedans avec bonheur et Zoran Dragic est malheureusement bien seul (17 points). C’est justement en seconde période que le rythme va devenir trop difficile à tenir pour la pépite slovène.

Totalement relâchés et surtout magnifiquement collectifs, les Lettons se serrent les coudes et jouent en mode basket-loisir. On court, on tire, on ne regarde pas l’horloge et on se fait plaisir : quoi de plus beau que de voir tout un banc se lever sur le moindre panier, même s’il s’agit d’un simple lay-up en marchant ? L’effectif est soudé, la preuve étant d’ailleurs que Bertans est totalement off (8 points à 2/8 au tir) mais les copains prennent le relais et chacun retrousse ses manches. On se fait tellement plaisir en voyant ce groupe jouer que la Lettonie nous lâche même deux alley-oops sur demi-terrain en plein dernier quart d’un match serré et éliminatoire (!), parce que le basket est avant tout un jeu qu’on doit pratiquer en communion. Trêves de psaumes, ce dernier quart est justement un poil trop rapide pour la catastrophique paire Prepelic-Blazic (6/19 à eux deux) qui n’arrive pas à recoller au score, Dragic est furieux sur son banc mais la Slovénie doit déposer les armes. Si l’avantage atteint même les 10 points, le garbage réduira le tout d’un point de vue administratif. Game over, merci d’être venu !

La Lettonie se qualifie donc en quarts et regardera France – Turquie avec une bonne mousse à la main, histoire d’analyser son futur adversaire et peut-être rêver un peu plus. Quoi qu’il en soit, leur match sera agréable à regarder : en terme de joli basket, la surprise nous vient bien de Lettonie aujourd’hui. 

Source image : Eurobasket

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top