Grizzlies

Michael Holyfield invité au training camp des Grizzlies : dernier morceau de bidoche pour compléter la raquette ?

Si les Grizzlies ont déjà une raquette bien fat avec le duo de titulaires Zach Randolph – Marc Gasol, leur banc en revanche a quelque peu pris cher cet été. Ils sont donc à la recherche de viande à caler sous le panneau, notamment une troisième option au poste de pivot. Et ce sera peut-être Michael Holyfield, qui vient d’être signé par la franchise du Tennessee.

Marc Gasol est de retour à Memphis et Brandan Wright sera son back-up. Mais avec le départ de Kosta Koufos pour l’asile de Sacramento, et celui de Jon Leuer chez les cactus de Phoenix, la rotation intérieure risque d’être un peu légère la saison prochaine. C’est pourquoi les Grizz’ cherchent un nouveau bébé à intégrer à leur raquette. Et selon Eric Pincus de Basketball Insiders, l’une des options envisagées serait Michael Holyfield :

Les Memphis Grizzlies ont signé Michael Holyfield, de Sam Houston State, pour un contrat non garanti de 525 000 dollars, sauf s’il venait à se blesser.

Si les Grizzlies décident de le conserver à l’issue du training camp, son contrat deviendra totalement garanti. Mais avec déjà 14 joueurs sous contrat, la probabilité de voir le pivot de 211 centimètres récupérer le 15ème et dernier spot disponible de l’effectif est relativement faible. En effet, celui-ci pourrait bien lui filer entre les doigts au profit de l’ailier-fort JaMychal Green, dont la signature est déjà partiellement garantie. Ainsi, cette garantie de 150 000 dollars offre déjà une longueur d’avance à Green, avant même le début du camp d’entraînement. En effet, si les Grizzlies ont besoin d’une troisième rotation au poste 5, ils ne sont pas forcément à la recherche d’un « pivot naturel ». La saison dernière par exemple, Jon Leuer – ailier-fort de formation – avait eu l’occasion de remplir ce rôle à quelques reprises. Ainsi, voir JaMychal Green – passé notamment par Roanne, et plus expérimenté – préféré à Holyfield ne serait pas totalement surprenant. D’autant que l’avantage de taille que possédait le second à l’université sera beaucoup moins prononcé une fois en NBA, et qu’il n’a pas encore prouvé qu’il avait les compétences nécessaires pour évoluer dans la Grande Ligue.

Michael Holyfield, 22 ans, a passé 4 ans à l’Université de Sam Houston. Pour sa dernière saison avec les Bearkats, il a proposé des stats de 8.5 points et 8.1 rebonds. Mais ses dernières performances n’ont finalement convaincu aucune franchise NBA. Ainsi, ce pauvre Michael restera cloué sur sa chaise durant toute la soirée de la Draft 2015, et ne sera jamais appelé par Adam Silver. Depuis, Holyfield a partagé son temps en ligue d’été entre les Grizzlies et les Celtics, avec une moyenne de 5,7 points et 3,7 rebonds en 12,6 minutes, sur six apparitions au total. Le fait que les Grizzlies l’invitent aujourd’hui à leur camp d’entraînement reste un bon signe pour le joueur, qui va devoir redoubler d’effort s’il veut se faire une place. Mais au regard des circonstances actuelles,  il semble tout de même plus probable que l’aventure avec Memphis n’aille pas plus loin que le training camp pour Holyfield, et qu’il soit envoyé  aux Iowa Energy, une équipe de D-League affiliée aux Grizzlies, où il pourra évoluer tranquillement.

Si Memphis ne compte que Marc Gasol comme joueur de plus de 210 centimètres, cela ne semble pas être un problème pour le moment. Ainsi, son back-up principal sera sûrement Brandan Wright, et le troisième larron de la rotation au poste 5 devrait donc être JaMychal Green. A moins que, finalement, les Grizzlies ne décident de privilégier la taille, et ne conservent du coup ce bon Michael Holyfield.

Source : probasketballtalk

Source image : news.yahoo.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top