Nets

Donald Sloan rejoint les Nets et prend les 3 places qu’occupait Deron Williams dans l’effectif

Suite au départ de Deron vers Dallas, il fallait bien trouver un meneur capable d’apporter un peu d’aide à Jarrett Jack du côté de Brooklyn. C’est désormais chose faite : Donald ramènera ses neveux chez les Nets.

Le poste 1 ne sera certainement pas le point fort des hommes de Lionel Hollins l’an prochain. Déjà qu’avec Williams on ne faisait pas la danse du ventre tous les matins, l’absence de notre cardiologue préféré a créé un petit manque et c’est donc Sloan qui a été signé afin de garder le navire un minimum stable. En 53 rencontres l’an passé, le natif de Shreveport en Louisiane avait offert ses meilleures statistiques, même si celles-ci n’étaient pas brillantissimes : 7.4 points, 2.7 rebonds et 3.6 passes, suffisant pour rester dans la rotation de Frank Vogel et du coup s’offrir une chance de signer un vrai contrat en NBA. Car avant de s’installer chez l’Oncle Sam, Sloan avait tout de même vadrouillé entre la Chine, la D-League et les Philippines, un parcours à la Hassan Whiteside qui s’est finalement plutôt bien terminé puisqu’il aura un vrai chèque distribué tous les mois par les Nets.

On se souvient d’ailleurs de son dernier début de saison, quand les Pacers ne pouvaient pas encore compter sur George Hill et qu’il fallait tout de même faire fonctionner le moulin, le bonhomme scorant 31 points à Washington avant d’en claquer 29 à Dallas. Deux coups d’éclat qui ne verront pas de petits frères par la suite, mais qui marqueront certaines franchises souhaitant obtenir un meneur solide et expérimenté en sortie de banc. Âgé de 27 ans aujourd’hui et surtout en demande de temps de jeu, Donald pourra donc tenter de se faire une place derrière Jarrett Jack, le vétéran étant probablement le futur meneur titulaire des Nets la saison prochaine. On en profite simplement pour lâcher un petit clin d’oeil aux fans du Jazz, eux qui seront très content de voir un Sloan prendre la place de Deron où que ce soit… Il en pense quoi Jerry ?

Il faudra encadrer en rouge les retrouvailles entre Nets et Mavs la saison prochaine, rien que pour voir le poids officiel proposé par Williams au premier coup de sifflet.

Source : Nets.com

Source image : 8points9seconds.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top