Mavericks

Contrat garanti pour Salah Mejri à Dallas : la raquette des Mavs va faire peur… à leurs fans

Après avoir offert un contrat garanti à l’illustre Maurice NDour qui s’était distingué en Summer League avec les Knicks, les Mavericks viennent de récidiver en intégrant à leur roster un autre élément déterminant : le géant tunisien, Salah Mejri. 

Cela nous fait deux « contrats surprises » en environ 10 jours du côté de Dallas sur deux joueurs dont le poste de prédilection sera le bout du banc celui de pivot. Mais il est vrai qu’on ne s’attendait pas à voir Mark Cuban et son staff ajouter Mejri à leur roster sous forme de contrat garanti comme le précise d’ailleurs Eric Pincus de Basketball Insiders sur son compte twitter.

J’ai toujours un peu de mal à suivre les Mavericks mais la première année du contrat de Salah Mejri est entièrement garantie au minimum rookie soit 525 000 dollars.

Du coup, Rick Carlisle se retrouve avec la rotation intérieure suivante : Dirk Nowitzki, Zaza Pachulia, Jeremy Evans, Charlie Villanueva, Maurice NDour et donc Salah Mejri. Ces 6 joueurs ont un deal garanti pour la saison prochaine et pourtant nous sommes loin de ce que l’on peut appeler « une grosse raquette » ! Car si du haut de ses 2m18, Mejri a montré – au Real Madrid et avec la sélection tunisienne aux Jeux Olympiques de 2012 – qu’il savait utiliser sa taille et sa longueur de bras des deux côtés du terrain, le scepticisme ne peut que nous envahir quand on l’imagine aux prises avec les sur-athlètes qui peuplent les dessous de cercles en NBA.

Bref, il est évident qu’après la déception occasionnée par le changement d’avis en dernière minute de DeAndre Jordan, les Mavericks ont cherché à boucher les trous comme ils ont pu. Mais ils se retrouvent clairement aujourd’hui avec une des pires combinaison d’intérieurs de la Grande Ligue. En plus, ils ont déjà 14 joueurs sous contrats garantis avec les deals de Deron Williams, Wes Matthews, Chandler Parsons, Raymond Felton, Devin Harris, J.J. Barea, Justin Anderson et John Jenkins qui viennent s’additionner aux 6 intérieurs. Il ne reste donc plus qu’une seule place à prendre et elle se jouera entre les gars suivants : Samuel Dalembert, Dwight Powell, Jarrid Famous, Jamil Wilson et Brandon Ashley à moins que le staff des Mavs ne décident de couper un des joueurs cités précédemment. Se débarrasser d’un petit contrat garanti n’a jamais fait peur à Dallas et les Mejri et autres NDour vont devoir prouver qu’il mérite leurs deals lors du training camp d’octobre.

Au final, sauf grosse surprise, entre le retour de Wes Matthews qui sera progressif, un Dirk Nowitzki de plus en plus vieillissant et peu de vrais joueurs talentueux autour, les Mavericks et leurs fans doivent s’attendre à une saison difficile en 2015/2016…

Source : ProBasketballTalk

Source image : afrcatopsports.com

1 Comment

1 Comment

  1. T_Mavs YNWA

    4 août 2015 à 18 h 38 min at 18 h 38 min

    Faut impérativement que l'on resigne Powell, il a fait une trop bonne SL pour pas avoir une vraie chance…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top