News NBA

2016, l’Odyssée du cash : Gerald Henderson et Danny Granger prolongent leur kiff pour un an

Il s’agit là de deux décisions peu médiatisées, mais qui pourraient mener à un paquet d’autres similaires : deux vétérans ont choisi d’activer leur option contractuelle, afin de pleinement profiter de l’été 2016…

Normalement, on devrait vous indiquer uniquement par texto que Gerald Henderson et Danny Granger ont décidé de prolonger à Charlotte et à Phoenix pour la saison prochaine, mais si on regarde bien ce qui se cache derrière ce type de dynamique, on peut y voir une mode qui pourrait se propager dans les semaines à venir. En effet, tous les joueurs de la NBA sont conscients que leur Ligue chérie a signé un nouveau contrat pharaonique avec les chaînes télévisées afin que ces dernières retransmettent leurs prouesses : 2 milliards par an, une injection financière colossale qui aura un impact évidemment immédiat sur la balance du paquebot, puisque le salary cap augmentera en conséquence. Et quand on voit LeBron retourner à Cleveland pour deux ans, Jimmy Butler être intéressé par une pige d’un an ou d’autres stars qui ont leurs yeux tournés vers l’été 2016, on peut mieux comprendre les décisions prises par Henderson et Granger, deux joueurs qui ne devraient cependant par participer au All-Star Game dans 8 mois.

Pour vous donner une idée, ce salary cap qu’on mentionnait à l’instant devrait passer de 67 millions à 89 millions en quelques mois, avant d’atteindre un sublime total de 108 millions lors de la saison 2017/2018. Les joueurs font donc tous plus ou moins en sorte que leur contrat puisse surfer sur cette augmentation affolante, eux qui pourront filer un orgasme à leurs conseillers financiers après avoir signé de nouveaux deals hallucinants : il suffit de voir Kenneth Faried et Ricky Rubio prendre bientôt 12 millions la saison (soit le salaire actuel de Stephen Curry) pour comprendra la violence du virage qui s’approche, un énorme bordel économique qu’on décortiquera bien évidemment après avoir survécu au potentiel lock-out de 2017. Retour rapide sur les deux joueurs mentionnés en tête d’article : Henderson tourne à 12 points de moyenne chez les Hornets tandis que Granger n’a pas joué le moindre match chez les Suns. Sachant que le premier prendra 6 millions et le second 2, c’est plutôt une bonne affaire avant de les voir gratter des zéros supplémentaires sur leurs futurs chèques.

Hâte de voir ce que Kevin Love et Rajon Rondo vont nous proposer, eux qui pourraient clairement suivre la mode en signant un contrat d’une petite saison cet été : la NBA reste un business, no matter what…

Source : RealGM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top