Kings

Pour DeMarcus Cousins, la saison des Kings a été un « véritable cirque » : reste à savoir qui est le clown…

Après un début de saison encourageant, on pensait que les Kings étaient enfin sur le droit chemin. Malheureusement pour eux, pour des raisons x ou y, cela n’a pas duré très longtemps. Avec un bilan de 24 victoires pour 45 défaites au moment de ces lignes, Sacramento traîne à nouveau dans les bas-fonds de la Conférence Ouest, et ce au plus grand désespoir de DeMarcus Cousins…

Avec 35 % de victoires, trois entraineurs différents et des blessures, Sacramento nous a fait la totale cette année ! Les Kings étaient pourtant bien partis, eux qui avaient débuté la saison avec un bilan de neuf victoires pour six défaites lors des 15 premiers matches. On sentait que quelque chose se mettait en place au niveau du collectif et de l’état d’esprit, mais ce n’était visiblement qu’une illusion vu la suite de la saison. Il est vrai que l’absence de DeMarcus Cousins à partir de fin novembre (pour 10 matches à cause d’une infection virale) a compliqué les choses, mais on était qu’au début de la fin. Le limogeage pour le moins contestable de Mike Malone n’a fait qu’empirer la situation, sans parler de l’expérience Tyrone Corbin qui a été une belle catastrophe. Aujourd’hui, c’est l’expérimenté George Karl qui a pris les commandes mais cela n’empêche pas les Kings de se faire détruire tous les soirs à cause de leur défense en carton. Bref, Sacramento ne progresse pas d’un pouce et cela agace fortement DeMarcus Cousins, qui considère cette saison comme un « véritable cirque » :

C’était un cirque. Un vrai cirque. Nous étions bien partis. Malheureusement, je suis tombé malade, ce qui a ruiné l’équipe. Je prends une certaine responsabilité là-dedans. Je sais que si ce n’était pas arrivé, les choses se seraient passées différemment. Mais dans le même temps, beaucoup de choses ne sont pas de ma faute et nous savons tous pourquoi. C’était une année décevante.

En effet, les Kings auraient pu faire beaucoup mieux, mais à un moment donné on se demande si cette franchise a vraiment envie de redresser la barre. Quand on voit les mauvaises décisions qui sont prises, que ce soit à la draft, au niveau des entraineurs ou des joueurs, on comprend mieux la frustration d’un joueur comme DeMarcus Cousins qui continue de gâcher son talent dans une équipe sans aucune structure. Évidemment, le pivot de Sacramento n’a pas non plus été parfait cette année (vous vous souvenez de ses prouesses défensives ?), mais il y a vraiment de quoi péter un câble.

Allez DMC, on te souhaite quand même bonne chance pour la suite. Tu en auras bien besoin dans un tel « cirque »…

Source : Washington Post

Source image : breakroommaterial.sportsblog.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top