Kings

DeMarcus Cousins tape Phoenix au buzzer : les dieux du basket sont bien contre les Suns !

C’est un sketch ? On peut clairement se poser la question aujourd’hui, en voyant une nouvelle défaite au buzzer pour les Suns, DeMarcus Cousins gérant le rôle du bourreau cette nuit (85-83) !

La rédaction s’était justement exprimée sur le sujet il y a quelques jours (ici), la franchise de Phoenix encaissant les défaites serrées depuis le début de saison alors que leur bilan donne espoir et confiance à l’approche du printemps. Après les lancers d’Andre Drummond, le tir du siècle pour Blake Griffin, la bombe de Kris Middleton, le stepback de James Harden ou encore le contre de Marc Gasol, les jeunes pousses de Jeff Hornacek semblent maraboutés pour la campagne actuelle et le paieront très certainement au mois d’avril puisque DMC s’est ajouté à la liste des criminels au buzzer. Hier soir donc, à Sacramento, les Suns devaient faire sans Eric Bledsoe et commençaient difficilement la rencontre. Un DeMarcus en forme et une défense faible proposée par Phoenix permettait aux Kings de démarrer la soirée avec le sourire plutôt que ses habituelles engueulades.

Isaiah Thomas régalait pourtant devant son ancien public (26 points à 8/17), les hôtes jouaient pourtant sans Rudy Gay (blessé au pied), mais Markieff Morris avait décidé de tendre la joue en premier pour lancer cette nouvelle semaine (3/20 au tir !) et Cousins se régalait dans la raquette ultra-légère des Suns. La fin de match arrive à petits pas, on sent que le score va être serré et que tout se jouera sur une dernière action, puis la balle revient comme par magie dans les mains du néo-All-Star (28 points et 12 rebonds), avec deux secondes à jouer. Petite feinte, tir envoyé pendant que Ranadive fait ses plus belles prières, la balle rebondit sur l’arceau, regarde le banc des Suns, réfléchit quelque secondes, puis fait la bise à Dragic avant de retomber dans les filets. Ball game : Cousins fait la danse du ventre et l’armée de Phoenix n’en revient pas. Une nouvelle défaite au buzzer, un nouveau match loupé sur des bêtises, pendant que le Thunder l’emporte et rattrape ainsi son retard au classement. Aucun doute : si les Suns ne jouent pas fin-avril, on saura quoi pointer du doigt pour expliquer leur absence !

Source image : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top