Suns

Clash entre Eric Bledsoe et les Suns : « Je sais qu’ils utilisent leur option contre moi… »

On savait que les relations entre Bledsoe et sa franchise n’étaient pas des plus cordiales, mais de là à imaginer que c’était la guerre en voyant les récents propos du meneur...

C’est du côté de Birmingham dans l’Alabama que le tank sur pattes était présent récemment, pour un évènement streetball dans sa ville natale. On n’avait pas encore vraiment eu d’impressions de la part de l’intéressé sur sa situation en tant qu’agent-libre, lui qui avait pourtant refusé une offre de 48 millions sur 4 ans de la part des Suns. Interviewé par la station WBRC-TV, le meneur n’a pas mâché ses mots et en a même profité pour tacler en douceur ce qui devrait bientôt être sa future ex-franchise.

« Je laisse Rich Paul gérer toute cette histoire, c’est mon agent. Mais vous savez, je comprends que les Phoenix Suns utilisent ma position d’agent-libre restreint contre moi, je comprends pourquoi. »

Une référence au fait de ne pas avoir encore été signé après 4 semaines de négociations ? Comme mentionné ci-dessus, la franchise de l’Arizona avait tout de même proposé une offre intéressante pour le garçon, 48 millions sur 4 ans, soit autant qu’un certain Kyle Lowry, considéré comme l’autre meilleur meneur de ce marché estival. Cependant, Eric et son agent, qui est aussi l’agent d’un certain LeBron James, pensent différemment et plus la somme augmente mieux c’est ! Ainsi, la seule équipe qui serait capable d’offrir un contrat maximum serait Philadelphie, sauf que Sam Hinkie et sa clique ne veulent pas encore se déverser sur un seul joueur, surtout quand ce dernier n’a joué qu’une demi-saison, aussi belle fût-elle…

Maintenant, on peut comprendre également qu’en voyant certains joueurs comme Chandler Parsons ou Gordon Hayward recevoir des contrats maximum, la carte de la patience soit la plus intéressante pour le camp Bledsoe. Il faudra juste voir qui remportera cette guerre stratégique, Rich Paul attendant probablement un sign-and-trade afin de récupérer un contrat maximum pour son joueur, alors que les Suns veulent voir jusqu’à quand le silence des autres franchises durera.

Signer Isaiah Thomas récemment, un pansement de secours en cas de départ ou une flèche en plus à la mène ? Apparemment, on a déjà la tête ailleurs chez mini-LeBron… Reste à savoir qui récupèrera le sésame.

Source : AZCentral

Source image : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top