Kings

La ville de Sacramento peut elle réellement garder ses Kings ?

Ayant vendu pour 340 millions de dollars leurs parts des Kings à un groupe d’investisseurs de Seattle, les Maloof ont déclenché un long processus d’examen par la NBA, obligeant la ville de Sacramento a devoir présenter une contre proposition s’ils veulent espérer garder leur équipe sur leurs terres. 

Ce matin, la famille Maloof a donc confirmé dans un communiqué la vente de leurs parts à un groupe d’investisseurs de la ville de Seattle, dont Chris Hansen est à la tête. Ils ont aussi exprimé toute leur affection pour les fans de Sacramento et n’ont émis aucun détail sur le déménagement.

« Nous avons toujours apprécié notre propriété des Kings et avons eu une grande admiration pour les fans et les membres de notre équipe. Nous tenons également à remercier Chris Hansen pour son professionnalisme lors de nos négociations. Chris sera un grand intendant de la franchise. » a ainsi déclaré Gavin Maloof.

Le maire de la ville, Kevin Johnson n’a toujours pas commenté l’information, mais il était en réunion avec un groupe d’acheteurs potentiels qui pourraient garder l’équipe à Sacramento.
Dimanche dernier, Johnson a ainsi tweeté que « le deal n’était pas fait, Sac’ pouvant toujours présenter une offre.« 

Pour rappel, les Maloof ont un accord de vente de 65% de la franchise, soit 340 millions de dollars. Les 35% restant, restent aux mêmes propriétaires actuels.

Mais Johnson ne compte pas s’arrêter là et s’attend à dévoiler une contre proposition, incluant la construction d’une salle toute neuve.  Elle sera présentée très certainement en Avril, et l’on sait actuellement que David Stern, peu friand des déménagements, serait plus en accord avec cette idée.

Cependant, Michael McCann, expert en droit des sports à l’université de New Hampshire, pense que l’engouement créé par un probable retour dans la ville de Seattle sera fatal au maintien des Kings dans la capitale de la Californie. 

L’affaire est donc loin d’être terminée, et Kevin Johnson semble vouloir tout mettre en oeuvre pour garder cette franchise sur ses bases.

Source: Sacramento Bee

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top