Thunder

Russell Westbrook craque complètement sur le Game 4 à OKC : 5/21 au tir, mauvais choix en masse, la totale cimentée

Russell Westbrook
Source image : Twitter

Game 4, à domicile, en étant mené 2-1 dans la série et en n’ayant pas du tout la possibilité de laisser l’adversaire repartir d’OKC en menant 3-1. Que nous a proposé Russell Westbrook ? Un mauvais match, de quoi nourrir ses détracteurs à foison.

Si certains fans du meneur du Thunder ont du mal avec les critiques faites envers leur joueur, qu’ils se planquent sous une couette et sortent de là mardi soir. Car jusque là ? Il y a de fortes chances pour que Westbrook prenne tarif sur toutes les plateformes possibles et imaginables, lui qui a envoyé une performance assez flippante dans un contexte pourtant aussi intense. Soyons honnêtes et rigoureux d’entrée, car il est important de le préciser ce lundi. Non, Russell n’est pas le seul et unique responsable de cette lourde défaite du Thunder à domicile. Ce n’est jamais l’affaire d’un seul homme, et ce n’était pas le cas ce dimanche. Steven Adams, Paul George, Billy Donovan, on vous parle, vous notamment. On en profitera pour tirer le portrait de tout ce beau monde au fur et à mesure, car chacun a sa part de responsabilité dans le revers de cette nuit. Adams ? Impuissant dans une raquette où il était annoncé dominant en l’absence de Jusuf Nurkic. George ? Manque de discipline dans sa gestion des fautes et ses choix de tirs. Donovan ? Tourisme intégral sur le banc du Thunder, à lui seul il méritera son petit édito personnalisé car Billy a régalé dans le domaine de la glande. Ce trio peut et doit être mis en avant, c’est évident. Mais comment ne pas mentionner avant tout Sir Westbrook. Comment sortir de la méthode habituelle, celle qu’on a et qui doit être conservée au fil du temps, malgré les hauts comme les bas. Dans les succès d’OKC, c’est Russell qu’on met en avant, lorsque ce n’est pas Paul George. Ainsi, dans les revers d’OKC, cela doit être pareil. Et le Brodie, qui avait installé toute la table pour réaliser un grand match ce dimanche, est complètement passé au travers. Non seulement son équipe a perdu un match crucial, non seulement le voilà désormais mené 3-1, non seulement Damian Lillard a encore pris feu quand il le fallait, mais en plus Westbrook a semblé désintéressé et au top de son bordel alors qu’il fallait être concentré et précis dans ses choix. Ce profil, il l’a montré avec merveille au Game 3. Malheureusement, tout le contraire a été imposé au Game 4. Et quand le Thunder avait besoin d’un vétéran capable de mener l’équipe lorsque le bateau tanguait, le numéro 0 a tout simplement perdu le contrôle du navire.

Numériquement, cela donne ceci, sortons tout de suite les chiffres. 14 points à 5/21 au tir, avec 9 rebonds et 7 passes tout de même, mais 2/7 à trois-points. Là n’est pas le plus marquant. En deuxième mi-temps ? Westbrook ne va marquer qu’un seul point, à 0/7 au tir. Pendant l’intégralité de la deuxième mi-temps, pour les 24 minutes les plus importantes de sa saison, Russ va nous offrir un zéro pointé comme on ne pouvait pas s’y attendre. Alors si, on le sait, il peut parfois péter un boulon et dévisser sur ses shoots. Mais systématiquement, le All-Star parvient à trouver le bon coéquipier démarqué, à aider au rebond, à défendre durement, en bref à trouver un aspect du jeu dans lequel contribuer. Là ? Que dalle. Exemple frappant, pendant que Paul George a des soucis de fautes, c’est tout le Thunder qui grille son avance avec une fin de première mi-temps flinguée par Westbrook. Lillard et McCollum prennent confiance après la pause, pas la moindre réaction d’intensité défensive face au duo de Portland. Et tout ça après avoir, évidemment, chambré le banc des Blazers en début de match, deux jours après nous avoir également montré qu’il berçait Dame lors de ses positions au poste. Changement d’ambiance ce dimanche. Pendant que Russ tentait de trouver ses repères dans ses feuilles, Lillard était parfaitement ordonné et menait les siens avec sérénité et professionnalisme jusqu’à la victoire. Une contre-performance assez affreuse, annoncée par certains qui se frottent forcément les mains en voyant le joueur nous refaire sa spéciale des Playoffs, mais qu’il ne peut cacher aujourd’hui. Oui, ils sont nombreux à être passé à côté du Game 4 crucial à domicile ce dimanche. Sauf qu’aucun joueur a été aussi loin de son niveau attendu que le meneur du Thunder, qui se retrouve désormais dans la plus inconfortable des situations. Après tant de blabla, après tant de célébrations, Westbrook et son équipe sont aujourd’hui menés 3-1 et vont devoir l’emporter impérativement à Portland. La voilà, la réalité que ne peut éviter le numéro 0.

On a l’impression de poser la question tous les ans, mais on va le faire quand même. S’agit-il du match le plus important de la carrière de Russell Westbrook, ce mardi à Portland ? Vos réponses sont attendues, la réaction du meneur aussi, si possible. Car il va être quasiment impossible de freiner ses détracteurs, après ce qu’il vient de leur fournir cette nuit.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Borsalino

    22 avril 2019 à 11 h 11 min at 11 h 11 min

    Surcoté

  2. Kedewess

    23 avril 2019 à 2 h 43 min at 2 h 43 min

    On parle beaucoup du contrat de Chris paul (à raison) comme d’un des pires contrats de la ligue, je pense qu’à ce stade, celui de westbrook mérite d’être mentionné également.

    • Max

      23 avril 2019 à 17 h 10 min at 17 h 10 min

      En tant que fan d’OKC, Russ a grandement évolué offensivement cette saison, s’adaptant chaque soir (ou presque) à sa forme du moment. Il a su laisser le scoring pour Paulo et s’est concentré sur la passe et la défense.
      Donc je suis juste énormément déçu qu’il ait abandonner ce style de jeu en Playoffs

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top