Lakers

Lonzo Ball est demandé en renfort : sans le meneur, la défense des Lakers est plus ou moins open-bar

lonzo ball
Source image : YouTube

Un pas en avant, deux pas en arrière. Après un beau succès à Boston, les Lakers se sont pris une dérouillée à Philadelphie, pour le plus grand plaisir des habitants de Pennsylvanie. Un garçon qui aurait fait du bien pour Los Angeles hier soir ? Monsieur Lonzo Ball.

Lonzo Ball ne sait pas shooter. Lonzo Ball n’est pas un vrai numéro 2 de Draft. Lonzo Ball a trop de hype. Lonzo Ball ne sera jamais All-Star. Bla, bla, bla. Si la plupart des observateurs ont calmé le jeu concernant la pépite formée à UCLA, après une montée médiatique en puissance qui le mettait au même niveau que les plus gros calibres de la NBA, il n’empêche qu’une réalité s’impose en ce moment en Californie et elle est directement liée à ce cher Ball. Quand Lonzo n’est pas là, c’est toute une défense qui prend l’eau. Neuf matchs ont été joués par les Lakers cette saison sans le fils de LaVar, et les statistiques parlent d’elles-mêmes, la franchise de Magic Johnson est 28ème en défense sur cet échantillon. Alors certes, il ne tourne pas en triple-double de moyenne, il shoote de manière irrégulière et était un peu plus attendu aux yeux de nombreux fans, mais Lonzo a montré cette saison qu’il pouvait être un des meilleurs défenseurs de toute la NBA, sur un poste crucial comme celui de meneur. Ce dimanche donc, réalisant que Ball ne serait pas là jusqu’en mars puisqu’il est blessé à la cheville, les Lakers ont tout simplement abandonné le concept de défense, prenant 143 points par des Sixers qui se baladaient main dans la main un dimanche aprem. Kylz Kuzma, qui était bouillant en début de rencontre, est revenu sur cette défaite et a sa petite idée sur celui qui pourrait actuellement les aider…

“Avoir Lonzo de retour dans l’effectif, ce serait déjà une chose. Il réalise une saison exceptionnelle en défense et disons qu’on se nourrit énormément en équipe de ce qu’il initie de ce côté là du terrain. Il presse les meneurs d’une ligne de fond à l’autre, il fait ses rotations partout sur le terrain, tout ça avec de grands instincts défensifs. Qu’il soit avec nous ou pas, on n’a pas d’excuses. Nous, ensemble, devons nous remettre à défendre. C’est une question d’effort, de communication, et faire en sorte que les nouveaux s’intègrent bien dans cette dynamique.”

Effort, communication, un peu de soutien aussi entre les uns et les autres ? Simple suggestion, mais quelques âmes étaient bien conscientes, après le succès au buzzer à Boston, qu’il pouvait y avoir une rechute d’un jour à l’autre. C’est tout simplement tombé le match trois jours plus tard. Maintenant, il y a ce laps de temps que Luke Walton et ses hommes vont devoir assumer, ces 3-4 semaines à vivre sans Lonzo. Annoncé out pour 4 à 6 semaines le 20 janvier, Ball n’est pas prêt de revenir et les Lakers ne peuvent pas rester entre deux eaux. Il faut commencer à gentiment enchaîner les victoires s’ils souhaitent aller en Playoffs, car non seulement les Kings ont l’air chauds pour rejouer fin-avril, mais en plus les Clippers sont le genre à se battre jusqu’au bout pour faire chier le voisin de Los Angeles. Aujourd’hui, il reste encore un peu de marge, et LeBron est le premier à montrer des signes de fatigue dans son retour à la compétition, après un gros mois d’absence. En parlant du King, justement, ce serait peut-être pas mal que ce dernier montre un peu la voie dans sa moitié de terrain…? On sait que c’est beaucoup demandé et que l’intéressé a plus ou moins abandonné les délires défensifs depuis 2-3 ans, mais s’il passe par ici et lit cette phrase, qu’il n’hésite pas. Parce que si les Lakers doivent attendre un sophomore pour défendre alors qu’ils ont des vétérans capables d’exceller comme LeBron ou Rondo, on est pas dans la merde.

Les Lakers ont pris l’eau cette nuit, et encore ça aurait pu monter bien plus haut. Pour retrouver le Top 8 à l’Ouest, il faudra faire sans Lonzo Ball et se mettre à défendre : à eux de nous montrer s’ils en sont capables, ce qui fût le cas en début de saison.

Source : Spectrum SportsNet

1 Comment

1 Comment

  1. SpiderBoi

    11 février 2019 à 21 h 18 min at 21 h 18 min

    Toujours été avec lonzo, je l’ai connu quand il était en senior à Chino Hills, il a un style de jeu propre à lui qui le rend spécial. Il est fait pour le basket, pas autant que LeBron ou Williamson mais assez pour remporter un titre dans l’avenir. Dommage qu’il soit blessé…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top