Conseils des experts

Preview TrashTalk Fantasy League – édition Raptors : il y en a un qui veut prouver qu’il est le boss à l’Est, et c’est pas Kyle Lowry

Kawhi Leonard

Comme quoi il sait aussi se marrer quand la vanne est bonne.

Source image : NBA League Pass

La TrashTalk Fantasy League redémarrera le 16 octobre prochain, ce qui veut dire qu’il faudra sélectionner les joueurs les plus bouillants chaque soir ! Mais sur qui foncer ? Et quel client impérativement éviter ? Zoom du jour sur les Raptors, emmenés par un nouveau franchise player qui voudra rappeler qu’il est peut-être… le meilleur joueur de la Conférence Est maintenant que Marcin Gortat est passé à gauche.

T’es pas encore inscrit à la TTFL ?! Par ici !

# Kawhi Leonard – Moyenne TTFL l’an dernier : 24,8 points

  • La moyenne ci-dessus ne veut évidemment rien dire car on parle d’un mec qui sort d’un exercice à huit matchs. Dans un mois environ on parlera plutôt d’un mec qui tape des 50 un soir sur deux, avec des orgies ce scoring et de tout ce qui fait une feuille de stats. Avant sa blessure Kawhi faisait partie du Top individuel de la Ligue, aucune raison donc qu’il ne soit devenu une tanche en un an et demi. Quasiment impossible à défendre, KD style, lui-même énorme défenseur et spécialiste de l’interception et du contre (coucou Ramesse), ça sent encore les soirées record au Canada.
  • Le seul souci potentiel de Kawhi ? Il faudra que son corps le laisse tranquille. Le dos, les genoux, les chevilles, les hémorroïdes, Caouaille n’est pas tranquille depuis de longs mois et si aujourd’hui les différentes sources nous l’annoncent en grande forme, on surveillera à quel point tout ça tient la route. Nick Nurse pourrait être tenter de l’économiser certains soirs de back-to-back mais rien d’arrêté pour le moment.

# Kyle Lowry – Moyenne TTFL l’an dernier : 26,7 points

  • La moyenne est grosse, comme ses fesses, mais le rebondi arrondi ne compte pas en TTFL. Au contraire des buckets et des caviars lâchés en pagaille par le meneur des Raptors, qui change de collègue principal mais qui devrait continuer à offrir ses 25 points minimum tous les soirs en Fantasy. Kawhi a besoin d’avoir le ballon entre les mains mais il y a à bouffer pour tout le monde et un duo de leaders ne sera pas de trop pour afficher les ambitions de Toronto cette saison.
  • Comme chaque début de saison, on scrutera de prêt les franchises qui ont joué à chamboule-tout cet été. Les Raptors en font partie et Kyle devra tout d’abord apprendre à jouer aux côtés d’un nouveau leader qui aime porter la gonfle. Une légère baisse de la production statistique interviendra peut-être mais ne mettons pas la charrette avant les vaches, tout ça peut également très bien fonctionner.

# Jonas Valanciunas – Moyenne TTFL l’an dernier : 25 points

  • Ça fait des années que ça dure mais on va quand même le répéter : Jonas Valanciunas mérite toute votre attention en TTFL. Souvent énorme lors des débuts de match, Jonas est capable de scorer avec une adresse folle et de gober des brouettes de rebond. Physique de catcheur géant, intensité maximum quand il s’est levé du bon pied, tout ce qu’on aime quand on a osé lui faire confiance. S’efface souvent au fil des matchs, mais si le garçon a déjà 25 à la mi-temps on ne lui en voudra… qu’à moitié.
  • Si vous tapez cette saison un top pick avec Jaunasse, appelez immédiatement votre mec ou votre nana. Le Lituanien est un pick de fin de mois, quand il n’y a que deux matchs le soir, que les Raptors affrontent Beauvais et que le deuxième oppose les Kings aux Knicks.

# Client mystère – Greg Monroe :

  • On aurait pu parler de Serge Ibaka et de ses 19 points de moyenne, mais il doit être occupé à se taper avec un gars. On aurait pu parler de Pascal Siakam, mais il se chargera de défendre seul son dossier dès les premiers matchs. On aurait pu parler de Fred VanVleet, mais notre convention nous interdit de causer des mecs au nom de cycliste lorsque ce n’est pas la période des classiques. Petit focus donc sur Greg Monroe, assurément l’un des mecs les plus énervants de la Ligue. Talent immense en attaque, physique de bûcheron autrefois mais de Rondoudou aujourd’hui, le gaucher est encore capable de lâcher de la mixtape en sortie de banc mais son envie semble parfois atteindre le level 0.1 sur une échelle de un million. Jouer en marchant, ne pas défendre une seule seconde dans la saison, parfait pour se faire détester, mais pourtant Greg reste l’un des joueurs typiques qui peut régaler le temps d’une yolo soirée.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top