Cavaliers

David Griffin et les Cavs, c’est terminé : le GM de Cleveland a été renvoyé comme un malpropre…

David Griffin
Source image : YouTube

La meilleure façon de fêter le premier anniversaire du titre remporté dans l’histoire des Cavs ? Probablement renvoyer son General Manager, David Griffin ayant été prié de faire ses valises ce mardi…

Le 19 juin était une date précieuse dans le coeur des fans de Cleveland, pas sûr que celui de 2017 soit aussi chouette qu’en 2016. Depuis plusieurs jours, on savait que l’armée de l’Ohio s’activait afin d’armer davantage le groupe déjà en place, Paul George et Jimmy Butler faisant partie des noms mentionnés dans les rumeurs de transferts. Cependant, un aspect peu mentionné circulait au quotidien dans les rangs des Cavs. David Griffin, General Manager depuis 2014, voyait son contrat se terminer le 30 juin et il allait devoir en renégocier un avec Dan Gilbert. Seul problème, le boss de la franchise a fait sa spéciale en indiquant dans la nuit que le GM n’aurait pas de prolongation pour continuer l’aventure. Un coup de tonnerre dans les rues de Cleveland, sachant que Griffin était grandement responsable de la reconstruction des Cavs ces trois dernières années, qu’il était clairement soutenu par LeBron James compte tenu de ses dernières déclarations, et qu’il y avait des deals en cours afin d’ajouter un All-Star au champion en titre de la Conférence Est. C’est donc après plusieurs années de bons et loyaux services, passées à faire le sale boulot dans l’ombre du King, que Griffin est aujourd’hui prié de faire ses valises. La petite statistique qui fait mal et nous permet d’introduire le paragraphe suivant ? Dan Gilbert, le proprio des Cavs depuis plus de 12 ans, n’a jamais prolongé le moindre de ses General Managers…

Et très honnêtement, il est difficile de ne pas être fou de rage chez les fans de Cleveland, en apprenant la nouvelle aujourd’hui. Car au-delà du simple changement de management qui n’intervient pas au meilleur moment, c’est dans la façon de procéder et les potentielles répercussions que le boss de la franchise pourrait prendre cher. En effet, comme mentionné précédemment, LeBron était le premier à soutenir Griffin, lui qui avait réalisé un boulot exceptionnel pour nettoyer le merdier de Chris Grant, l’ancien GM des Cavs : Anthony Bennett à la Draft, Andrew Bynum testé en galère, Byron Scott pris en tant que coach, on ne parlait pas d’une reconstruction entre deux pauses clopes. Frustrer LBJ, c’est potentiellement s’exposer à des représailles gravissimes pour la franchise de l’Ohio,  sachant que les premiers murmures de départ se baladent actuellement sur le marché. Autre aspect à avoir en tête, la manière dont le dossier du GM des Cavs a été traité. L’an passé, après avoir construit l’effectif permettant à Cleveland de vivre une première parade de champion, Griffin avait demandé une prolongation de contrat et s’était pris un stop par Dan Gilbert. Ce dernier avait alors décidé de repousser les négociations le plus tard possible, pendant que les postes disponibles (Orlando, Atlanta, Denver) disparaissaient au fur et à mesure. Aujourd’hui, c’est donc dans une situation sans job et avec peu d’alternatives possibles que le GM  se retrouve, de quoi préparer un été fort sympathique dans les rues de Cleveland…

Pendant que les premières rumeurs parlent de Chauncey Billups en tant que nouveau General Manager des Cavs ? On ne peut s’empêcher de penser à LeBron. Loin d’apprécier son proprio, le King pourrait être fumax en apprenant la nouvelle du jour.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top