Nets

Jarrett Jack n’a malheureusement jamais aussi bien porté son nom : genou en vrac, ça pue à Brooklyn

Jarrett Jack

Jarrett Jack et les Nets n’ont pas commencé 2016 de la meilleure des manières malgré la victoire 100-97 à Boston.

2016 ne commence décidément pas sous les meilleurs auspices. À quelques minutes d’intervalle, ce sont en effet deux joueurs qui ont été évacués du parquet du TD Garden de Boston cette nuit. Si la blessure d’Avery Bradley est moins impressionnante, celle de Jarrett Jack pourrait le retenir loin des terrains pour de longs mois.

Dans ce duel de division entre les Celtics et Brooklyn, ce sont les banlieusards new-yorkais qui sont repartis avec une victoire précieuse (100-97), grâce notamment aux 30 points et 13 rebonds de Brook Lopez qui s’est régalé face à la raquette locale. Pourtant, les Nets n’avaient aucune raison de se réjouir après la rencontre, eux qui venaient de perdre leur meneur titulaire sur une action sans contact intervenue dans le troisième quart-temps. Alors qu’il déboulait en contre-attaque, Jarrett Jack a vu son genou droit se dérober et ne s’en est pas relevé. Une vilaine blessure qui pourrait être synonyme de fin de saison pour « JJ » même s’il faudra évidemment attendre les résultats de l’IRM avant de se prononcer formellement.

Quelques instants après l’incident, le meneur de poche de 32 ans publiera un message d’optimisme à ses fans sur Instagram. En 11 ans de carrière, il avait été plutôt épargné par les pépins physiques jusque là, ne manquant grosso modo qu’une vingtaine de rencontre à New Orleans pour une fracture de fatigue au pied droit en avril 2012. Il tournait cette saison à 13,2 points, 7,3 assists et 4,4 boards par match avec les Nets et on espère qu’il aura l’occasion d’encore améliorer ces chiffres avant la fin de la régulière ce qui serait synonyme de retour avant avril.

 

« Je n’avais jamais ressenti une telle douleur auparavant, mais nous avons tous des obstacles dans la vie. Je ne sais pas encore combien de temps ça va me prendre mais j’ai déjà cette mentalité de vouloir revenir plus fort que jamais. Merci à tout le monde pour leurs vœux de rétablissements et leurs prières. Je serai bientôt de retour… »

Quelques instants plus tôt, Avery Bradley avait également quitté les siens suite à un contact peu évident avec son coéquipier, Marcus Smart. C’est sa hanche gauche qui semble avoir été touchée et Brad Stevens n’a préféré pas prendre de risque avec son chien de garde, également second meilleur marqueur chez les C’s cette saison.

En l’absence du point guard titulaire, c’est Shane Larkin qui devrait être propulsé dans le cinq majeur de Lionel Hollins. Ce ne sera pas une première pour le produit de l’Université de Miami qui avait déjà débuté à la mène à New York lors des dernières semaines de compétition la saison dernière.

Source : NBC Sports

Source image : Youtube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top