News NBA

Mike Miller est disponible sur le marché : qui veut un sniper vétéran qui grince et se jette H24 ?

Ces dernières années, on l’avait surtout vu à une distance maximale de 3 kilomètres de LeBron. Transféré cet été afin de faire un peu de place dans le vestiaire de l’Ohio, le sniper s’est arrangé avec les Blazers pour redevenir agent-libre.

Miami pour y remporter une bague, Cleveland afin d’aider James dans sa mission, ce bon vieux Mike a toujours su où s’installer lorsqu’il était question de faire péter les ficelles quand ça compte. Malheureusement, avec une condition physique qui se dégradait de plus en plus et un salaire qui prenait un tout petit peu trop de place dans les plans de Dan Gilbert, le vétéran a été envoyé aux Blazers à la fin du mois de juillet dernier. Un sale coup quand on sait le nettoyage qui a été fait dans l’Oregon depuis juin, mais nécessaire pour le management de Cleveland puisqu’il fallait tout de même payer Kevin Love, Iman Shumpert, J.R Smith, Matthew Dellavedova et le tout sans mentionner Tristan Thompson dont le dossier reste encore bloqué entre deux chaises. Concernant Miller donc, son déménagement à Portland ne devait être que contractuel puisqu’à 35 ans ce dernier n’avait certainement pas prévu de se lancer dans la mode du tanking : il a obtenu ce qu’il voulait en négociant un buy-out de son contrat par la franchise de Rip City ce weekend.

Répondant toujours présent lorsqu’il faut envoyer de la bombinette du parking (41% en carrière), prêt à donner son corps lorsqu’un ballon traîne, expérimenté et surtout agréable à intégrer dans un nouveau vestiaire, Miller est ce genre de vétéran qui plaît à de nombreuses franchises et qui pourrait du coup attendre très peu de temps avant de retrouver une ou plusieurs propositions. Certaines sources annoncent déjà que les Nuggets seraient chauds-bouillants afin de récupérer l’intéressé, sachant que le paquebot du Colorado voulait déjà l’accueillir il y a un an : avec un faible projet de Playoffs à proposer et pas mal de monde sur l’aile, Mike acceptera-t-il l’herbe la rémunération locale afin de garder sa place en NBA ? On sait cependant que celui mis en place par les Blazers n’était pas des plus attrayants, avec un cinq majeur quasiment disparu et le tout dans une Conférence Ouest encore plus rude que l’an dernier. Ainsi, difficile d’imaginer MM rejoindre les Nuggets mais gardons un œil sur les grosses cylindrées qui pourraient toquer à la porte du vétéran vers le début de l’année 2016. Intégrer un profil pareil afin d’ajouter encore plus d’expérience dans un vestiaire, c’est ce dont rêve chaque coach et General Manager en milieu de campagne : Thunder, Spurs et Bulls n’hésiteront pas à faire de la place pour un ailier discret et adroit.

C’est pas pour Billy Donovan que Miller a joué à Florida à l’époque ? On dit ça et on dit rien à la fois, hein…

Source : Yahoo Sports

Source image : Latinpost

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top