Magic

Shabazz Napier quitte le Heat pour le voisin du Magic : hello les potes de son âge, goodbye les victoires ?

Il était une fois un petit bonhomme sorti de UConn, drafté à l’époque sur ordre les bons conseils d’un certain LeBron. Ce dernier rentré en famille l’été dernier, le petit Shabazz a donc perdu son plus grand supporter et se voit aujourd’hui prié d’aller vivre chez le voisin, où il fera bientôt connaissance avec une rude concurrence en culotte-courte…

Elle est déjà loin l’époque où LeBron James faisait des pieds et des mains pour que ses dirigeants sélectionnent le MOP du Final Four 2014, remporté par le meneur avec Connecticut. Au soir de la Draft, Shabazz était d’ailleurs sélectionné en 24ème position par les Hornets, mais transféré immédiatement à Mayami dans un échange avec le chevelu Norris Cole. LeBron était alors heureux puisque son souhait était exaucé. Sauf que quelques jours plus tard le quadruple MVP s’en allait, en laissant à son chouchou la chance de se voir apprendre le métier par Mario Chalmers, l’un des dix meilleurs meneurs de la ligue selon une légende floridienne. Résultat ? 5,1 points, 2,1 rebonds et 2,1 assists pour le natif du Massachusetts, pas franchement la cata mais pas forcément au niveau attendu après une fin de carrière universitaire de ouf. Et puis en plus de devoir se coltiner la rude concurrence de Super Mario, le rookie voyait débarquer Goran Dragic en cours d’année. Dur…

Qu’il se rassure, Shabazz Napier aura donc l’occasion dès le mois d’octobre de faire à nouveau ses preuves. Mais attention puisqu’il débarquera bientôt dans un roster du Magic déjà bien fourni sur les postes arrières puisque C.J. Watson, Elfrid Payton, Victor Oladipo et Evan Fournier squattent déjà le backcourt au pays de Mickey. Drôle de trajectoire donc pour Shabazz, qui quitte aujourd’hui une équipe ambitieuse pour rejoindre une franchise en mal de victoires, de surcroit dans un roster concurrentiel où il lui sera difficile de gagner des minutes. A 24 ans, le gamin doit en tout cas passer la seconde car c’est le moment, faute de quoi une belle carrière de journey-man pourrait bien lui tendre les bras… On attendra donc de voir si Scott Skiles est capable de faire de Napier un poste 1 solide dans la ligue, peut-être pas capable comme lui de distribuer 30 caviars dans le même match mais au moins le genre de mec en capacité de driver tranquille, au pire, un second unit de NBA.

En se débarrassant de Napier contre un deuxième tour de Draft, le Heat confirme donc vouloir donner une bonne partie des clés de la boutique à Goran Dragic, tout en assurant à Mario Chalmers la place de premier back-up du Slovène.Pour le Magic, c’est un ajout supplémentaire dans la catégorie morveux, puisqu’avec Payton, Napier, Oladipo, Fournier, Hezonja, Harris, Gordon ou Vucevic, les candidats à la carte 12/25 sont désormais aussi nombreux à Orlando que dans une classe de CE2.

On attend maintenant la prochaine et probable dernière recrue du Magic, à savoir un auxiliaire d’éducation pour surveiller tous ces gamins. 300 kilomètres plus loin, Mario Chalmers peut désormais tranquillement reprendre sa quête vers le Top 10 … des back-ups.

source texte : slamonline.com

source image : Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top