One-on-One

Soutien inconditionnel à Scott Brooks chez le Thunder : sadomasochisme ? Auto-destruction ?

Très sincèrement, plus la saison avance plus on se dit que la meilleure chose qui pourrait arriver à Oklahoma City serait de ne pas réussir à se qualifier pour les Playoffs. Non pas que l’effectif ne le mérite pas ou que des joueurs comme Kevin Durant ou Russell Westbrook n’en aient pas le talent mais une telle situation obligerait les dirigeants du Thunder à se poser de vraies questions et peut-être qu’ils se décideraient enfin à changer de coach…

Mercredi dernier, sans Kevin Durant, le Thunder a trouvé le moyen de perdre contre les Knicks du très dangereux Langston Galloway. Une défaite difficilement explicable tant les new yorkais semblent démobilisés – même s’ils ont gagné quelques matchs récemment – et tant les hommes venus d’Oklahoma ne peuvent pas se permettre ce genre de faux pas après leur début de saison chaotique. Sur cette rencontre, Westbrook a croqué en attaque (13/30) comme il le fait automatiquement dès que son MVP d’ailier n’est pas dans le coin. Qu’en dit Scott Brooks ? Rien apparemment ! Sur cette rencontre, seulement 10 paniers du Thunder ont été marqués à la suite d’une passe décisive. Que fait Brooks sur ce point depuis des années ? Rien… Pourtant, si l’effectif d’OKC n’est pas forcément parfait, il contient suffisamment de bons shooteurs pour mettre en place quelques systèmes basiques afin de profiter des qualités de pénétration de joueurs comme Westbrook et Durant voire Reggie Jackson et obtenir des tirs ouverts régulièrement. Serge Ibaka, Anthony Morrow, Dion Waiters voire même Perry Jones III ou Jeremy Lamb sont des shooteurs tout à fait capables dont les qualités sont affreusement sous exploitées par ce coach tellement sur-estimé par ses dirigeants !

Pour preuve, alors même que la situation de l’équipe nécessite ostensiblement quelques changements, Sam Presti et son staff ont préféré se lancer dans des échanges de joueurs en faisant venir Dion Waiters ou en cherchant à trader Reggie Jackson plutôt que de regarder la vérité en face et se débarrasser de Brooks pour voir ce qu’un autre coach pourrait tirer de ce beau roster. L’analyste Jared Zwerling a confirmé hier cette tendance par un tweet.

tw jared Z okc

Une personne très au courant de la situation du coach d’OKC dit que les dirigeants et les joueurs sont tous derrière Scott Brooks. La priorité est de mettre en place des trades potentiels, peut-être Reggie Jackson.

Il est tout de même surprenant, pour ne pas dire déconcertant de voir le Thunder dénigrer à ce point l’apport d’un joueur comme Reggie Jackson en sortie de banc. Jackson a du temps de jeu – presque 30 minutes par match en moyenne – ce n’est pas vraiment le souci mais son rôle est beaucoup trop bridé et il ne peut pas peser autant qu’il le voudrait. Le meneur remplaçant a d’ailleurs fait très clairement état de ses envies d’avoir un plus grand rôle dans le jeu. Ce à quoi le Thunder a donc répondu en cherchant à l’échanger mais sans jamais remettre en question sa stratégie de développement de club ou le travail de son entraîneur en place depuis maintenant 6 saisons. Il y a eu le cas James Harden puis celui de Jeff Green. A chaque fois le Thunder a laissé filer un gros talent capable d’apporter en sortie de banc, de prendre le relais offensivement pour faire souffler Kevin Durant ou Russell Westbrook en apportant d’autres solutions. Des solutions que tout coach aurait normalement envie d’utiliser pour déstabiliser l’équipe adverse mais qui visiblement ne sont pas importante pour Scott Brooks. Il doit sûrement préférer que ce soit le cirque, que ses deux stars n’en fassent qu’à leur tête, que son équipe propose le jeu collectif le plus pauvre de la ligue et que ses espoirs de titre soient de plus en plus minces année après année.

Le Thunder est aujourd’hui titulaire d’un bilan tout juste équilibré (23 – 23) qui ne lui vaut que la 10ème place de l’Ouest puisque les Suns sont accrochés à la 8ème (27-20) et que les Pelicans ne comptent pas laisser tomber sans combattre (9èmes, 24-22). Ce bilan est clairement le résultat d’un début de saison gâché par les blessures multiples de Kevin Durant, Russell Westbrook et plusieurs autres membres de la rotation mais également le fruit d’une gestion parfois douteuses de ces mêmes rotations et d’un manque d’organisation tactique qui était souvent masqué par les qualités individuelles des deux stars d’OKC. Sur cet exercice, Scott Brooks est beaucoup plus à découvert car, dans la difficulté, il n’arrive pas à tirer son collectif vers le haut, loin de là. D’où l’idée de se dire que le mieux pour le Thunder serait finalement de ne pas réussir à se qualifier pour les Playoffs. Sam Presti et ses sbires auraient alors bien du mal à continuer de se voiler la face en ce qui concerne leur coach et n’auraient d’autre choix que de s’en séparer pour lancer une nouvelle ère à la Chesapeake Arena avec un entraîneur qui apporterait un nouveau discours, un peu de tactique, bref de la fraîcheur tout simplement… N’oublions pas que la saison prochaine sera la dernière du contrat de Kevin Durant et que, même si l’ailier accorde toujours son soutien à son coach, il risque tout de même de s’interroger à l’été 2016 si sa franchise ne semble toujours pas aller dans la bonne direction comme le fait justement remarquer Brett Polakoff de ProBasketBallTalk.

Cela fait trop longtemps désormais que le Thunder stagne malgré le talent de ses troupes. Ses stars ne sont peut-être pas faciles à coacher mais cette obstination à ne pas vouloir virer Scott Brooks va finir par coûter tellement cher à OKC qu’il lui faut réagir. L’imposture Scott Brooks – essentiellement basée sur un titre d’entraîneur de l’année en 2010 – n’a que trop duré. Si Oklahoma veut réellement passer un cap et véritablement ambitionner de gagner le titre, il lui faut une nouvelle vision, une nouvelle philosophie globale, des systèmes, du mouvement de balle, etc… Bref, il lui faut un nouveau coach !

Source image : Mike Stone / Reuters

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top