Pistons

Boire, conduire ou jouer au basket, il faut choisir, et Greg Monroe préfère l’alcool au volant

Mise à jour 11/09/2014 :

On en sait un peu plus sur l’incident qui a mené à la suspension de Greg Monroe par la NBA, car avant cette sanction de la ligue, le nom du joueur n’avait pas été associé avec conduite en état d’ébriété.

Quelques heures après un match face aux Cavaliers – la dernière rencontre avant le All Star Game – le 13 février dernier, le jeune intérieur a été contrôlé au volant de sa voiture avec 0,09g dans le sang, quand la limite légale dans l’état est de 0,08g.

C’est ensuite que cela s’est gâté pour Monroe. Durant le transport au commissariat, le pivot se serait uriné dessus. Il aurait ensuite demandé à ce que la presse ne soit pas mise au courant, car il était un joueur des Pistons. L’officier de police lui aurait dit que rien ne viendrait d’eux, et que si ses proches n’en parlait pas, personne ne le saurait. Ce qui a été la cas puisqu’avant que les journaux soient mis au courant par la suspension du joueur et qu’ils creusent alors pour en savoir plus, rien n’avait fuité.

Un moment embarrassant pour Greg Monroe dont il ferait mieux de ne pas renouveler l’expérience s’il veut que sa côte reste élevé lors de la prochaine free agency. En tant que joueur NBA, le moindre écart est scruté, avant d’être mis en lumière. Et ses adversaires trashtalkers pourraient bien lui rappeler l’incident sur les parquets.

Article d’origine du 10/09/2014 :

L’été « faits divers et excès en tout genre » des joueurs NBA continue. Greg Monroe, qui avait squatté les news uniquement pour sa possible prolongation aux Pistons puis la signature de son offre qualifiante, a voulu se joindre au club des condamnés de l’intersaison. La raison ? Il est impliqué dans une affaire de conduite en état d’ébriété.

Pour la peine, il gagne deux matchs de repos avec les Pistons. La NBA l’a annoncé hier, il est suspendu suite à cet écart. Pas mal pour commencer ce qui pourrait être sa dernière saison dans le Michigan. Les Pistons ont publié un communiqué pour prendre bonne note de la sanction.

L’organisation est consciente du problème résultant de l’annonce faite par la NBA de la suspension pour deux matchs de Greg Monroe. Greg a pris cela de manière consciencieuse et a résolu le problème avec ses représentants.

« Moose » a lui aussi complété cette publication en reconnaissant sa responsabilité et son erreur.

Je prends l’entière responsabilité pour mes actions et j’ai fait une erreur regrettable. Je m’excuse auprès de ma famille, l’organisation des Pistons, mes coéquipiers et les fans. Je vais apprendre de cela et continuer à travailler pour être un modèle pour la communauté.

Un été agité donc pour Greg Monroe, qui va laisser à son concurrent Josh Smith la possibilité de prendre un avantage pour le poste d’ailier fort dès le début de la saison. Mais après deux trois briques de J-Smoove, les Pistons seront bien heureux de retrouver un joueur plus fiable au tir. Mais qui souhaite se casser loin de Detroit.

Source : NBC Sports

Source image de couverture : Issac Baldizon – Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top