Cavaliers

[Draft] Otto Porter, un albatros chez les magiciens

Éliminé dès le second tour avec son équipe de Georgetown lors de la March Madness, Otto Porter est l’un des joueurs les plus épiés de cette Draft 2013. Le résultat catastrophique de son équipe qui avait pourtant le deuxième bilan de la division Sud-Est ne semble pas pour autant pénaliser le jeune ailier de 20 ans pour son avenir. Il est l’un des hommes les plus attendus de cette draft même si quelques incertitudes persistent sur sa capacité d’adaptation dans la grande ligue.

Son profil

Ailier, 20 ans (né en 1992), 2,02m, 91 kgs.

Statistiques en 2012/2013 avec Georgetown – 16,2 points à 48 %, 7,5 rebonds.

Comparaison : Tayshaun Prince

Ses qualités

 Porter est très polyvalent possédant une envergure exceptionnelle (2m13) non sans rappelé un certain Kevin Durant. Très mobile, il parvient à joindre à sa grande taille une bonne mobilité. Toujours en mouvement, le jeune ailier de Georgetown enchaîne les coupes, les backdors… Il est également très efficace dans le jeu en transition où cette capacité de déplacement se montre très utile.  Il a  notamment bien amélioré son shoot à trois points entre sa saison de rookie et de sophomore atteignant un très bon pourcentage de 42% (contre 23%). Reste à savoir s’il saura s’adapter à la ligne longue distance made in NBA.

Très soigneux quand il a la balle en main, Porter commet peu de turnover. Il est également présenté comme ayant un très bon QI basket. Il s’agit donc là d’un ailier complet.

Ses défauts

Le principal problème relevé en ce qui concerne Otto semble être son physique. Si sa mobilité semble être un atout, elle ne lui permet pas de posséder une grande explosivité indispensable dans la grande ligue. S’il veut devenir un vrai joueur NBA, il aura sans doute à s’épaissir un peu. Il a également parfois des difficultés à se créer ses propres shoots, étant notamment parfois un peu lent pour un poste 3. Il n’est pas non plus capable de shooter après une longue série de dribbles, un drive. Il se contente régulièrement de catch and shoot ou de shoot « off the dribble » rapide.

Il a également un shoot affreux à voir. On vous laisse en juger par vous-même. Shaun Marion n’a qu’à bien se tenir. Il devra définitivement s’améliorer d’un point de vue offensif s’il veut vraiment compter dans cette ligue.

Sa position dans la draft

Son agent David Falk aurait fait savoir que Porter ne travaillerait qu’avec les détenteurs des trois premiers picks : Cleveland, Orlando et Washington. Il semblerait que Falk, basé à Washington ait l’assurance que Porter ne sera pas drafté au delà de la troisième position soit le pick des Wizards…

Cleveland et Washington seraient donc les deux équipes particulièrement intéressées par le profil du joueur. L’interrogation qui persiste est : peut-il vraiment être drafté en première position ? S’il semble être un très bon joueur promis à un bel avenir, il ne semble pas émerger comme une future superstar. Le first pick est généralement voué à être une véritable image de la franchise, en a t’il les épaules ? C’est la dure question à laquelle doit répondre l’état major de la franchise de l’Ohio, intéressé par le profil du jeune ailier de 20 ans. Très bon défenseur, il pourrait utiliser sa grande envergure pour défendre le périmètre à Cleveland, aspect qu’il manquait cruellement chez les Cavs cette saison. Une chose est certaine, la Draft 2013 ne semble pas être un très grand cru. Aux jeunes gens de nous faire mentir.

S’il n’est pas choisi par Cleveland qui pourrait lui préférer Noel Nerlens, il pourrait alors attérir chez les Wizards qui semblent être les plus prompts à l’accueillir. La troisième position semble donc être la place réservée par Otto Porter. On le verra sans doute porter la casquette des Magiciens le 27 Juin.

Le pronostic de Trashtalk

Si Washington est intéressé par le profil du joueur avec son troisième choix, ce n’est pas étonnant. Au vu des forces et faiblesses de l’équipe de la capitale, on ne peut que se joindre à eux et applaudir. Porter serait un excellent choix. Avec Beal et Wall, gérant le backcourt, et une raquette costaud, c’est bien d’un ailier dont ont besoin les Wizards. Le sophomore de Georgetown pourrait profiter des espaces créés par le meneur explosif de Washington.

Wall “est un des tous meilleurs passeurs. Il pénètre et crée des opportunités pour les autres. Je me vois bien jouer avec lui, créant notamment des tirs ouverts. J’ai pas mal de fans ici. Je suis vraiment bien à Washington… Je pense que ça collerait bien.”

Chez TrashTalk, nous pensons comme son agent, il serait très étonnant de le voir drafté au delà de la troisième place, à Washington ou Cleveland ?

On vous laisse avec la vidéo de chez Draft Express, comme présentation du joueur.

 [youtube width= »560″ height= »315″ video_id= »OdMAPF0rvvU »]

2 Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top