Wizards

Pas de débat pour Stan Van Gundy : Dwight Howard, c’est au Hall of Fame les yeux fermés

Dwight Howard
Source image : YouTube

C’est pas beau ça ? Stan Van Gundy qui défend Dwight Howard, après avoir vu les deux hommes se rentrer dedans à l’époque d’Orlando ? Pour l’ex-coach du pivot, il n’y a pas vraiment de débat sur l’intégration future de son poulain au Hall of Fame.

Le sujet avait déjà été évoqué à l’époque de son arrivée chez les Hawks. Puis on en a reparlé lorsqu’il a rejoint les Hornets. Et voilà qu’on en remet une couche maintenant qu’il est à Washington. Plus les mois passent, plus la carrière de Dwight Howard semble prendre un sale tournant, malgré une belle régulière à Charlotte l’an passé. Le pivot ultra-dominant de la fin des années 2000 a enchaîné les pépins physiques, notamment au dos, et aujourd’hui on a du mal à voir en lui un garçon capable d’entrer au Hall of Fame les yeux fermés. C’est aussi la dictature du maintenant qui fait sa loi, quand on sait qu’Howard est âgé de 33 ans seulement et qu’il semble déjà au bout du rouleau, ça la fout mal. Mais Stan Van Gundy, qui a coaché Dwight à Orlando pendant son prime, veut remettre les choses au clair. On ne peut pas, selon SVG, juger un joueur uniquement sur ce qu’on voit au moment présent, il faut aussi prendre en compte tout le travail qui a été effectué par le passé. C’est un dossier complet qui doit être analysé pour entrer au Hall of Fame, ce qui a aussi pu créer le débat pour un joueur comme Tracy McGrady récemment. Pendant plusieurs années, l’arrière du Magic (décidément) évoluait à un tel niveau all-time qu’on ne le voyait que terminer au HOF. Le problème, c’est qu’une fois son passage de 6-7 ans au plus haut niveau, T-Mac a galéré comme jamais et ce sont donc de plus en plus de doutes qui se sont créés sur son profil. Doit-on parler d’un Hall of Famer lorsqu’il explose la concurrence sur une longue période de sa carrière, ou bien doit-on revoir certains critères et intégrer ceux qui, malgré les blessures, ont montré qu’ils pouvaient toucher les étoiles quelques saisons de suite ? Pour Van Gundy, y’a pas vraiment de discussion à avoir, en fait. Il va au Hall of Fame, le Dwight ?

“Absolument ! Et ce n’est même pas un débat. Ce serait ridicule s’il n’était pas intégré au Hall of Fame. Il a été dans la All-NBA 1st Team pendant 5 ans, et Défenseur de l’année trois saisons de suite. Maintenant comparez cela à des joueurs qui sont déjà au Hall of Fame comme Dikembe Mutombo ou Alonzo Mourning. Sérieusement, Dwight a réalisé une bien meilleure carrière que de nombreux pivots qui sont déjà intronisé au Hall of Fame.

Dwight a eu des soucis au dos depuis 2012, lorsqu’il s’est blessé ici à Orlando, et depuis tout le monde le regarde comme s’ils avaient oublié ce qu’il était jusque là, c’est-à-dire l’intérieur le plus dominant de toute la NBA pendant plusieurs années. Combien de joueurs, qui ont été All-Star huit années de suite, ne sont pas au Hall of Fame ? On oublie trop quel joueur Dwight était.”

Sur ses 8 premières saisons en NBA, et donc à Orlando, comment ne pas secouer la tête en se rappelant de ce que Dwight a fait ? La domination défensive, les progrès offensifs, le Magic hissé jusqu’en Finales NBA en 2009 et plusieurs Playoffs de qualité en Floride, son énorme saison 2010-11, la main-mise sur le classement des rebondeurs, des contreurs, des Défenseurs de l’année, des All-Star Games à gogo,… Howard était infernal, son maillot devrait être retiré à Orlando et il ne devrait même pas y avoir tellement de discussion là-dessus, malgré un divorce mal géré en 2012. Et puis merde, y’a 12 types qui ont plus de 18 000 points et 13 000 rebonds en carrière, 11 sont au Hall of Fame, on vous laisse deviner le dernier. Certes, il n’y a pas de MVP de saison régulière, ou de bague pour le moment, sans parler de l’attitude en dehors du terrain qui n’aide pas sa réputation, mais sur l’ensemble de sa carrière, même si elle s’arrêtait maintenant, on devrait pouvoir envoyer DH à Springfield. Reste à voir comment sa fin de parcours se passera, s’il s’ajustera au niveau de son rôle comme de son comportement, s’il ira chercher une bague pour ponctuer un sacré bout de carrière, et s’il restera en NBA encore 3 ans, 5 ans ou 6 mois. Tout ce qu’on sait, c’est que Dwight n’est pas laissé tranquille par les dieux de la santé, et s’il peut rejouer sans crainte on retrouvera certainement le pivot lourd d’il y a un an, lorsque les Hornets pouvaient compter sur lui régulièrement et avec détermination.

Peut-il y avoir débat sur la présence de Dwight Howard au Hall of Fame dans quelques années ? Tout à fait. Mais comme le dit Stan, y’a un paquet de joueurs qui rêveraient d’avoir le CV du géant, et ils sont déjà en partie au paradis des basketteurs.

Source : Orlando Sentinel

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top