Magic

Tobias Harris reste abonné chez Mickey pour quatre ans de plus et 64 millions de dollars

Auteur de sa saison la plus aboutie cette année, Tobias Harris rempile en Floride pour quatre années de garderie et 64 millions de dollars. Cap vers l’adolescence à Orlando !

Rob Hennigan avait déjà prévenu les autres franchises qu’il souhaitait prolonger l’ailier coûte que coûte cet été. L’heure est venue de mettre le chéquier sur la table pour respecter ses promesses. Selon Shams Charnia de Real GM, Tobias Harris et le Magic seraient tombés sur un accord de quatre ans et 64 millions de dollars soit 16 patates la saison pour les fans de calcul mental et de cuisine. Une somme conséquente qui suit une évolution récente au sein de la Grande Ligue puisque plus de deux milliards de dollars de contrats ont déjà été promis depuis l’ouverture de la free agency il y a un peu plus de 72 heures.

À 22 ans, la marge de progression de Tobias Harris semble encore importante, lui qui est déjà l’un des moteurs de cette jeune équipe d’Orlando depuis deux saisons et demies. Le troisième membre du trident offensif du Magic également composé de Nik Vucevic et Victor Oladipo valait près de 17 points et 6 rebonds en 35 minutes pour sa quatrième saison dans l’élite. Son tir extérieur est toujours à travailler mais il a fait un véritable bond, passant de 25% à 36% d’adresse du parking. Des chiffres encourageant pour Orlando qui risque de changer de registre la saison prochaine.

En effet, Tobias Harris retrouvera un entraîneur qu’il connaît bien en la personne de Scott Skiles. Ce dernier aura pour mission de cadrer un groupe encore très jeune autour de valeurs défensives qui lui sont chères. Les relations entre les deux hommes risquent peut-être d’être tendues les premières semaines alors que Skiles avait progressivement sorti le produit de Tennessee de la rotation des Bucks lors de son année sophomore jusqu’à son trade au Magic en cours de saison. Mais de l’eau a coulé sous les ponts depuis et Tobias Harris est aujourd’hui le joueur le mieux payé de l’effectif floridien, une situation que le nouvel entraîneur a forcément dû approuver en amont de sa signature à Orlando.

Sous les ordres de coach Skiles, le Magic prend un nouveau départ mais conserve le même noyau de joueurs que la saison dernière avec l’ambition de pouvoir jouer les trouble-fêtes à l’Est pour une qualification en Playoffs. On en reparlera sûrement un peu plus tard, parce que c’est l’heure de la sieste à Orlando.

Source : Real GM

Source image : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top