One-on-One

Point sur la MVP Race à 30 matches de la fin : plutôt Harden ou Curry sur le trône ?

Chaque année, la trève du All-Star Game permet de faire un premier grand bilan de l’exercice en cours. C’est aussi l’occasion de dégager ses favoris pour les récompenses individuelles de fin de saison. Du coup, TrashTalk s’est mouillé en votant pour le titre de Most Valuable Player à 30 matchs de la fin. Et sans surprise, deux joueurs dominent largement les débats…

James Harden : 44 % des voix chez TrashTalk

Meilleur scoreur de la ligue, James Harden réalise une saison exceptionnelle sur le plan individuel. Avec 27,4 points, 5,7 rebonds et 6,8 assists de moyenne, il est la plaque tournante de son équipe et guide ses Rockets à un joli bilan de 36 victoires pour 17 défaites. Marqueur, playmaker, passeur, le barbu fait la totale ! De plus, malgré les nombreuses blessures qui touchent Houston cette saison (Dwight Howard, Terrence Jones, Patrick Beverley..), Harden réussit à maintenir les siens à flot dans une Conférence Ouest plus relevée que jamais, et ce grâce à des performances de très haute facture (déjà six matchs à plus de 40 points cette saison !). S’il possède toutes les qualités d’un MVP, il risque cependant de rester bredouille en fin de saison à cause d’un bilan collectif qui risque de faire pâle figure en comparaison avec celui de Golden State, où joue son principal concurrent Stephen Curry.

Points forts : individuellement exceptionnel, meilleur marqueur de la ligue, porte une équipe touchée par de nombreuses blessures

Points faibles : un bilan collectif qui risque d’être insuffisant, sweepé par Golden State dans les confrontations directes (0-4)

Stephen Curry : 44 % des voix chez TrashTalk

A l’image de sa performance la nuit dernière au concours du parking, Stephen Curry est sur un nuage cette saison. Sans aucun doute, il réalise le meilleur exercice de sa carrière, lui qui tourne tout de même à 23,6 points et 7,9 assists de moyenne, le tout à 48 % au tir (dont 40 % à trois points) ! Alors non seulement il est très fort individuellement, mais il joue également dans la meilleure équipe de la ligue actuellement. En effet, avec 42 victoires en 51 matchs, les Warriors sont tout simplement inarrêtables, et « Baby Faced Killer » est l’une des raisons à cela. Cependant, ce dernier n’est probablement pas aussi « valuable » que son concurrent numéro un James Harden, du fait qu’il joue au sein d’un collectif exceptionnel, composé notamment d’un autre All-Star en la personne de Klay Thompson. Contrairement au barbu qui doit se démener tous les soirs, Stephen Curry peut se permettre d’être moyen sur un match sans que cela affecte directement le résultat collectif de l’équipe.

Points forts : meilleure saison individuelle de sa carrière, bilan collectif exceptionnel, sweep sur Houston dans les confrontations directes (4-0)

Point faible : évolue avant tout dans un superbe collectif, composé entre autres d’un second All-Star, le rendant peut-être moins « valuable »

Anthony Davis : 0 % des voix chez TrashTalk

Quelle saison pour le monosourcil ! Individuellement parlant, Anthony Davis est sans doute celui qui a le plus impressionné le monde de la NBA cette saison. Exceptionnel en attaque comme en défense, Davis est le futur mais aussi le présent de la ligue. Ses statistiques parlent d’elles-mêmes (24,5 points, 10,3 rebonds et 2,7 contres de moyenne), et on imagine sans problème ce gamin de 21 ans remporter plusieurs MVP dans le futur. Mais pour cette année, c’est probablement rappé, étant donné que le bilan collectif de ses Pelicans est bien insuffisant. Avec « seulement » 51 % de victoires, New Orleans est actuellement 10ème de la Conférence Ouest, et risque fort de rater les PlayOffs. Mais ce qui est sûr, c’est que c’est difficile de faire plus « valuable » que Davis, tant il pèse sur le jeu.

Points forts : peut-être le meilleur joueur cette saison d’un point de vue individuel, difficile de faire plus « valuable »

Point faible : le bilan collectif

LeBron James : 6 % des voix sur TrashTalk

Comment ne pas parler de LeBron James dans une course au MVP ? Comme chaque année, le « King » sort des statistiques d’alien (25,9 points, 5,6 rebonds, 7,3 assists), et il est la définition même de la notion de « valuable ». Lorsqu’il est là, les Cavaliers possèdent un bilan plus que correct de 31 victoires pour 13 défaites, mais quand il est absent, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. En effet, sur les 10 rencontres que LeBron a raté cette saison (blessures, récupération), Cleveland possède un bilan de….1-9. Actuellement 5ème au sein d’une Conférence Est toujours aussi faible, les Cavs font une saison en dents de scie, ce qui laisse très peu de chances à LeBron James de finir MVP. De plus, même si ses statistiques restent énormes, il est loin d’effectuer sa meilleure saison individuellement parlant. En effet, « LBJ » n’était que l’ombre de lui même en début d’année, avant de retrouver récemment son vrai niveau grâce à un break en janvier qui lui a fait le plus grand bien.

Points forts : statistiques de cyborg, définition même de la notion de « valuable »

Point faibles : le bilan collectif, saison individuelle un peu en deçà de ses standards

Mentions honorables : Russell Westbrook (6 % des voix), Damian Lillard, Blake Griffin

A moins d’un énorme retournement de situation, tout devrait donc se jouer entre James Harden et Stephen Curry. Les deux remplissent tous les critères requis pour être MVP, et on voit mal qui pourrait arriver en force pour bousculer la hiérarchie. A moins que LeBron…

Qui doit repartir avec le titre de MVP cette saison ?

View Results

Loading ... Loading ...

Source image : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top