Pistons

Adopté : Stan Van Gundy prend déjà la défense de ses nouvelles couleurs face à Dan Gilbert

En preux chevalier, Stan Van Gundy est vaillamment venu à la rescousse de sa nouvelle équipe, touchée par le venin médiatique de Dan Gilbert il y a quelques jours.

Titulaire des pleins pouvoirs (Head Coach et General Manager) aux Pistons depuis une quinzaine de jours maintenant, le frère de Jeff prend son nouveau rôle très à cœur et a déjà pris la défense de son nouvel employeur, récemment critiqué par le propriétaire des Cavaliers dans la presse. En effet, invité de l’émission Mojo in the Morning sur 95.5 FM vendredi dernier, Dan Gilbert avait souhaité délégitimer une partie de l’institution des Pistons en tenant ces propos :

« Detroit n’a pas d’équipe NBA, car ils (les Pistons) jouent 30 miles plus au nord de la ville. Ils sont à Auburn Hills, non ? Maintenant que Sacramento est en train de construire une salle en centre-ville, ce sont les seuls à ne pas être dans un centre urbain. Les seuls ! Ce n’est pas bon pour le business. Je n’ai rien contre Auburn Hils, mais avoir une salle au milieu des champs ce n’est pas l’idéal. »

Des paroles qui ne sont pas tombées dans l’oreilles d’un sourd, et en l’occurrence, c’est Stan Van Gundy qui a immédiatement vu rouge, et a tenu à répondre à Gilbert, lui-même originaire de la ville de Detroit :

« Dan Gilbert a des intérêts personnels à dire ce qu’il a dit. Et nous savons tous de quoi je parle. Pour finir, je pense qu’il a suffisamment à faire dans sa propre équipe pour ne pas s’inquiéter à propos de la nôtre. »

Le coach des Pistons fait référence ici aux millions de dollars investis par Dan Gilbert dans la réhabilitation du centre-ville de Detroit, touché de plein fouet par la crise économique en 2008 et qui peine à se relever, six ans plus tard. Selon le Detroit News, Gilbert serait déjà venu faire part de son projet à Tom Gores, le propriétaire des Pistons, à quatre ou cinq reprises pour le convaincre notamment d’amener son équipe dans le centre-ville.

« Tom Gores est impliqué à Detroit et pas seulement dans son voisinage. Il y a de nombreuses équipes qui portent le nom de la ville mais représentent une zone géographique plus vaste. Où nous jouons n’a pas tant d’importance que cela, » ajoutait Van Gundy au micro de 105.1 FM.

En venant défendre sa nouvelle maison face à un détracteur de renom, Stan Van Gundy a d’ores et déjà donné l’assurance à son public qu’il s’investirait entièrement dans ses nouvelles fonctions. Et de l’investissement, Dieu sait que les Pistons en auront besoin s’ils veulent retrouver les PlayOffs la saison prochaine.

Source texte : ESPN | Image de couverture : msn.foxsports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top