Divers

Shaqtin’ A Fool : merci Messieurs, sans vous nos vendredis seraient trop fades

Shaqtin' A Fool

Omer Asik, Otto Porter, Alexei Shved, Kirk Hinrich et DeMar Derozan sont nos 5 candidats de la semaine. Et ça sera dur de les départager…

C’est parti pour le désormais rendez-vous incontournable du vendredi. On ne parle pas là du délicieux Thalassa de Georges Pernoux avec en guest-star la Bretagne sauvage mais bien du cultissime Shaqtin’ A Fool. La mauvaise nouvelle du jour ? JaVale McGee pointe au chômage. La bonne ? Tout le monde s’est surpassé cette semaine pour nous faire oublier son absence.

A commencer par Omer Asik. Le pivot des Pelicans a semble t-il eu les fils qui se sont touchés au moment d’attaquer le cercle de Brooklyn. Résultat ? Le marcher le plus gênant de la saison, toutes planètes confondues. Et pour ceux qui en doutaient encore (pour ceux-là on attend des explications), le Turc n’est définitivement pas un artiste balle en main. Next, mais please Omer, ne sors pas de la raquette merci.

On enchaîne avec DeMar Derozan dont on va se moquer comme des gros enfoirés. Essentiellement par pure jalousie d’ailleurs car quand un mec est capable de tenter des 360 en plein  match (au contraire de la plupart d’entre nous qui donnerait tout pour un simple lay-up main gauche réussi), et bah ce serait bien qu’il le réussisse; du coup, te-hon en public pour le Dino et le moins que l’on puisse dire c’est que sa franchise n’a pas besoin de ça actuellement.

Le n°3 est clairement l’un des plus énormes fails de l’année. En défense sur Tony Snell, Otto Porter nous joue le narcoleptique de service et nous sort le plus gros bug vu depuis un moment dans les contrées américaines. Mais un vrai bug hein, c’est à dire que son cerveau s’est littéralement arrêté de fonctionner pendant quelques secondes, le corps en position pose-caca pour ne rien arranger… Je sais pas vous mais perso, Otto se place plutôt bien pour l’award de la semaine, voire de l’année.

Dans le genre « dans son monde », Kirk Hinrich n’est pas mal non plus. Le biologiste fou a semble t-il voulu un peu trop réfléchir face aux Clippers et il a dû se résoudre, au bout de 3 tours sur lui-même, à rendre la balle à l’adversaire car l’étape suivante était le vomi pour cause de tête qui tourne. On aimerait vraiment savoir ce qui se passe dans certaines têtes de temps en temps…

On termine ce show hebdomadaire avec Alexei Shved qui, apparemment trop confiant, a tenté d’envoyer Air Bargnani au alley-oop, ce dernier étant évidemment connu pour aller chercher des hauteurs incroyables grâce à sa détente ahurissante. Sauf que là, on tape bien dans du huit mètres et ça, même Anthony Davis ne valide pas. Big-up tout de même au fan en train de pisser qui a dû voir arriver le ballon aux chiottes du Palace de Detroit. Alexei aura au moins fait un heureux…

Inutile de dire que l’on ne peut plus rien piur vous si tout ça ne vous met pas de bonne humeur à l’heure d’aborder la dernière ligne droite avant le week-end. Comme d’habitude, si vous voulez éviter de cirer 40 minutes, on vous déconseille fortement de tenter à votre tour ce genre de choses sur vos parquets demain. A bon entendeur, salut !

source image et vidéo : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top