Los Angeles Clippers

Les Timberwolves gâchent encore un match monstrueux de Kevin Love

Alors qu’ils étaient sur le point de remporter un match bien disputé au Staples Center, face aux Clippers, les Wolves ont inexplicablement laissé filer le match, en concédant une prolongation, lors de laquelle ils se sont encore montrés incapables de finir des Clippers pas bien saignants, et privés de Blake Griffin, sorti pour sa 6ème faute dès le début de l’over time.

Cette défaite survient alors que Kevin Love sort encore une ligne de stats d’une autre époque, avec 45pts à 15/23, 19rbds, 6pd, bien accompagné encore une fois par le gros Pek (34pts à 16/28, record en carrière, et 14rbds). Ce n’est surtout pas la première fois que Minnesota se montre incapable de tirer profit d’une performance majeure de son franchise player (à San Antonio déjà plus tôt dans la saison, Love a sorti 42pts pour une autre défaite dans le crunch time, on peut se rappeler aussi du match à OKC il y a 2 ans, ou Love avait sorti son record en carrière en double prolongation, avec 51pts, là aussi pour une défaite).

Pire encore, la dernière action offensive des Wolves, alors que la gagne était encore à portée de main, interpelle. A -2 au score, et avec une trentaine de secondes à jouer, Ricky Rubio est allé trouver Pekovic dans la raquette, dont le hook touche deux fois l’arceau, avant de sortir. Les Clippers termineront le match aux lancers, et Kevin Love pourra ruminer de n’avoir même pas touché la balle sur la dernière action, alors qu’il était tout simplement en train de faire une performance de légende.

La même chose s’est produite en pire, deux jours plus tôt face aux Lakers, alors que Love avait déjà compilé son 20/10, il n’a pu prendre qu’un shoot en plus de 9 minutes de jeu, dans le dernier quart, alors que les Wolves avaient besoin d’un come back.

Interrogé là dessus en fin de match, Love a tenté tant bien que mal de contenir sa colère, pour ne pas trop charger ses coéquipiers et son coach en public:

« On a laissé filer le match, tout simplement. Lorsqu’il fallait exécuter, être confiants et ne pas perdre la balle, nous avons laissé filer le match »

Interrogé sur la perte de balle digne d’un mini poussin, de Kevin Martin, qui a permis aux Clippers d’aller chercher la prolongation, là aussi, une réponse assez froide:

« C’est une question à charge, vous devrez vous débrouiller pour y répondre »

Kevin Martin lui non plus n’a pas fait de détail concernant cette énorme erreur de sa part considérant que Chris Paul avait fait faute sur lui:

« Ca fait partie du jeu, j’ai connu des tonnes de fin matches serrées, je vais m’arrêter là »

Les Timberwolves ont donc perdu un nouveau match serré, et la frustration de la star, Kevin Love, continue d’être apparente, et d’augmenter. Le manque d’exécution en fin de match aura encore été le problème, c’est bien là qu’on voit que cette équipe a été dévastée par les blessures les deux saisons précédentes, et qu’il faudra que les situations serrées se répètent, pour que ces joueurs apprennent enfin à se trouver, et à se faire confiance, lorsque la ligne d’arrivée est à portée de vue.

Les highlights longs du match en bonus:

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top