Spurs

Bryn Forbes s’affirme comme le MVP de la Summer League : ça va doucement glisser dans la rotation des Spurs tout ça

Bryn Forbes

70 points en deux matchs. Boom !

Source image : YouTube

On le pressentait. Rien ne nous indiquait que cela devait arriver, mais connaissant la maison cela n’a rien d’étonnant. San Antonio va encore nous sortir une pépite de nulle part, en la personne de Bryn Forbes. Non-drafté en 2016, le jeunot écrase la Summer League en balançant des cartons offensifs à tout va. Focus sur le tout dernier bébé de Pop.

La ligue d’été permet aux jeunes joueurs de faire étalage de leur talent, avec comme objectif de prendre ses marques, se mettre en jambes et séduire au maximum le coach pour grappiller, si possible, un spot et des minutes au sein d’un roster NBA. Bryn Forbes mérite notre attention aujourd’hui, tout simplement car l’arrière des Spurs est entrain de réaliser une pure Summer League, individuellement comme collectivement. Tenez vous bien, le garçon tourne à 29,3 points, 3,7 passes, 3,3 rebonds et 1,3 steals de moyenne sur les trois matchs du tournoi de Vegas qu’il a disputés. Inutile de mentionner ses deux cartons à 35 clochettes contre Philadelphie et Portland, permettant ainsi à son équipe d’arracher deux victoires encourageantes. Offensivement parlant, Forbes est on ne peut plus sérieux et pourrait facilement obtenir le titre de MVP du tournoi. Pop doit surement se délecter des performances de l’arrière tout en sirotant un bon Château Pontet-Fumet de 2003, spécialement choisi par l’ami Babac. Ses performances peuvent-ils l’inscrire durablement dans la rotation de San Antonio dès l’année prochaine ?

Non-drafté en 2016, le joueur a eu la chance de participer à la Summer League des Spurs l’an passé et de signer un contrat avec l’équipe pro en juillet. L’ancien des Vikings de Cleveland et de Michigan State n’a que très peu joué l’année dernière cependant (8 minutes et 2,6 points de moyenne). Ce dernier a vraisemblablement gagné des points en faisant gagner son équipe par de grosses performances offensives cet été lors de ses trois matchs de préparation. Utilisé à seulement 38 reprises lors de l’exercice 2016-2017, Forbes devra se surpasser s’il veut être plus impliqué dans la rotation. Ses qualités offensives feront sa carrière NBA, à lui de bosser dessus pour s’imposer et s’asseoir durablement sur les bancs de l’Association. A 23 ans, le joueur score, mais c’est à peu près tout. D’un point de vue défensif, ce n’est pas la folie. De plus, sa petite taille constitue un réel problème pour la NBA : 1m91 sur le poste d’arrière, faut en avoir gros dans le calbute en sortie de banc. Va demander à DeRozan si ça va pas jouer au poste sévère.

A chaque fois qu’il a foulé le parquet cet été, Bryn Forbes n’a pas tergiversé : bucket, bucket et encore bucket. La machine offensive des Spurs confirme qu’il a suffisamment de qualités offensives pour être dans les petits papiers de Pop, mais à quelle échelle ? Sa défense plus que moyenne pourrait lui jouer des tours, à lui de travailler s’il veut gagner des minutes et jouer les yeux dans les yeux avec Klay, DeRozan, McCollum ou encore Gerrard. Sur 2K. Bravo tout de même à lui pour son été, les ficelles du Nevada s’en souviendront encore longtemps. 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top