Lakers

Rajon Rondo se rapproche des Lakers : jouer les mentors de Lonzo Ball, c’est ça l’idée ?

Rajon Rondo

Rondo en mentor de Lonzo, perfecto.

Source : Instagram - @BacGraphics

Rajon Rondo s’est entretenu en début de semaine avec Magic Johnson, le président des Lakers, dans le but de trouver un accord pour un contrat d’un an à Los Angeles. La franchise serait intéressée de s’offrir les services du meneur vétéran, notamment dans le but d’en faire un mentor pour Lonzo Ball. Les Lakers ne se cachent pas, l’avenir est dans le jeune meneur d’UCLA, mais récupérer Rondo en éduc spé pourrait être une bonne affaire ! 

Décidément Rajon Rondo est pas mal demandé depuis le début du marché des agent-libres. Les Knicks voulaient en faire un daron pour le jeune français fraîchement drafté Frank Ntilikina et les Lakers sont sur le même chemin : recruter Rondo pour qu’il supervise et apporte son expérience à Lonzo Ball, ça serait parfait sur le papier. À L.A, on se met même à rêver d’une association entre le meneur de 31 ans et le rookie de 19 ans, bien plus adroit à 3 points. L’ancien All-Star va donc avoir le choix, tout dépendra peut-être du salaire prévu pour cette année de contrat. Les Lakers n’ont plus tellement de sous à donner, après avoir signé pour une saison l’arrière Kentavious Caldwell-Pope à 18 millions de dollars, il leur reste leur room exception d’un montant de 4,3 millions de dollars à lui proposer. Côté Knicks, c’est clairement pas mieux, New York a décidé de donner son fric à Ron Baker et il ne leur reste donc plus qu’1,5 millions de dollars à lui donner sur la prochaine saison, en attendant d’acter un éventuel départ de Carmelo Anthony vers Houston. Alors, est-ce suffisant 4,3 millions de dollars sur une année pour un joueur comme Rondo ? Les Lakers ne doivent pas se tromper, préparer l’avenir avec des vétérans peut coûter plus cher que prévu… Et un des meilleurs passeurs de la décennie en NBA, ça se paye très certainement plus de 4 millions dollars à l’année. On ne sait pas ce qui s’est dit entre Magic et Rajon lors de l’entretien, mais on peut faire confiance à l’ancienne star des Lakers pour avoir eu les bons mots dans le but de signer rapidement ce général de luxe. L’info nous vient du chaud bouillant Adrian Wojnarowski d’ESPN.

Rajon Rondo serait un bon coup, que ce soit pour les Knicks comme pour les Lakers. À L.A, il pourrait donc aider à la reconstruction de la franchise qui cherche depuis l’ère Kobe à retrouver un second souffle… Les années s’enchaînent les unes après les autres et toujours pas de Playoffs, les fans commencent à s’impatienter de voir leur franchise truster le bas du tableau avec de maigres bilans en fin de saison. Cette année, le champion de 2008 avec les Celtics a réalisé une campagne correcte avec les Bulls, en tournant à une moyenne de 7,8 points, 6,7 passes et 5,1 rebonds en 69 matchs. Faisant partie de la rotation avec seulement 26 minutes passées en moyenne sur les parquets, Rondo a parfois été absent sur certaines rencontres mais il nous a prouvé qu’en Playoffs, il était capable à 31 ans d’élever encore son niveau de jeu. C’est l’un des acteurs majeurs de la victoire des Bulls sur les Celtics lors des deux premiers matchs se disputant au TD Garden. Malheureusement pour Chicago, le meneur a ensuite été victime d’une fracture du pouce lors du Game 2 et il fût donc logiquement forfait pour la suite de la compétition : Boston s’imposera 4-2. Pour revenir à Los Angeles, Magic Johnson pourrait voir juste en Rondo, on connaît les qualités de shoot de Lonzo Ball, mais il a sans nul doute besoin de progresser sur certains points à la mène et là-dessus l’ancien meneur des Celts pourrait l’aider. Quoi de mieux que d’avoir Rajon comme mentor bonus, avec lui dans son sillage, quand on sait que Ball pourrait devenir l’un des plus grands meneurs de la Ligue dans les prochaines années, complet à tous niveaux. Mais restons réaliste, la signature n’est pas encore faite et la situation de Rondo devrait évoluer rapidement dans les prochains jours.

Le dossier Rajon Rondo est à suivre de très près ! Le meneur de 31 ans est dans les papiers des Knicks et Lakers pour en faire un mentor d’une belle jeunesse. À Los Angeles, il pourrait trouver sa place aux côtés de Lonzo Ball, pour lui permettre d’accéder au panthéon des plus grands meneurs de la Ligue. Rien n’est encore fait, tout risque de dépendre du montant que la franchise va lui proposer pour cette unique année de contrat. Affaire à suivre…

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top