Celtics

Jaylen Brown organise une soirée pour les rookies à Las Vegas : le Celtic s’occupe des tétines et du Champomy

Jaylen Brown

Quand tu penses aux 43 bouches que tu dois nourrir.

Source image : NBA League Pass

Ce n’est un secret pour personne, chez l’Oncle Sam on peut défendre sur LeBron James en finale de Conférence sans avoir l’autorisation de craquer une mousse dans un bar. Sûrement frustré et déshydraté, le futur sophomore Jaylen Brown organise une petite fête à Las Vegas pour fêter la fin de la Summer League et rapprocher les rookies le temps d’une soirée. Superbe initiative, et l’avantage c’est que l’ailier n’aura pas à acheter d’éthylotest.  

Irréprochable – pour l’instant – sur et en dehors des terrains, le numéro 3 de la Draft en 2016 confirme qu’il est un joueur au grand cœur. Après une semaine de compétition à se casser la gueule sur le terrain, place désormais à la convivialité pour les rookies et autres jeunes actuellement en lice dans la ville de tous les vices. Etant donné qu’il est impossible – théoriquement, mais à d’autres – de sortir en boite et consommer de l’alcool sous les 21 ans, Jaylen Brown a eu l’excellente idée d’organiser à ses frais une soirée au sein de laquelle les jeunots pourront s’amuser entre eux et passer du bon temps. Beaucoup de joueurs sont conviés à savoir Markelle Fultz, Lonzo Ball, Jonathan Isaac, Josh Jackson, Malik Monk, De’Aaron Fox ou encore Justin Jackson. Des joueurs plus âgés tels que Bradon Ingram, Malcom Brogdon, Thon Maker, Buddy Hield ou encore Yogi Ferell devraient aussi être présents pour ambiancer la piste. Cette très bonne initiative va permettre aux jeunes curieux de se rencontrer, créer des liens, et surtout répondre à certaines interrogations puisque la vice-présidente du syndicat des joueurs, Chrysa Chin, est aussi conviée à l’événement, jus d’orange dans la main droite et jambon beurre dans la main gauche.

“Il y a plein de jeunes mecs ici, et il n’y a rien à faire à Vegas si tu as moins de 21 ans. Je veux juste organiser quelque chose, traîner, profiter avec eux, construire des relations. Je n’ai pas 21 ans, Jayson n’a même pas 20 ans. Beaucoup des joueurs draftés sont jeunes.”

Jaylen Brown a participé à vingt matchs en tant que titulaire du côté des Celtics l’an passé. Avec 6,6 points et 2,8 rebonds de moyenne, le joueur a réussi son année rookie en impactant le jeu par du physique, de l’intensité et un apport offensif à plusieurs rencontres. Nommé dans la NBA All-Rookie Second-Team, le buffle n’a pas tremblé lorsqu’il a dû défendre sur LeBron James en finale de Conférence. Très mature pour son âge, il confirme que la franchise du Massachusetts a bien fait de miser sur lui à la loterie l’an passé. Organiser à sa charge une soirée pour intégrer les rookies dans l’espace NBA est quelque chose de notable et respectable. Il n’a pas encore 21 ans mais c’est pourtant lui le mentor du petit Jayson Tatum, 3ème choix de la dernière Draft. Brown a demandé à sa direction de participer à la Summer League pour garder le rythme et s’améliorer tout en prodiguant des conseils avisés à Tatum, et le moins que l’ont puisse dire est que le rookie est à l’écoute : 18,7 points et 9,7 rebonds de moyenne durant la Utah Jazz Summer League. Le talent est la, Jaylen aussi.

Jaylen Brown est tout jeune, mais sa maturité rayonne parmi les joueurs NBA. Impliqué dans l’épanouissement et l’accueil des rookies, l’ailier des Celtics met en lumière ses ambitions pour le futur : se faire l’avocat des joueurs au sein de la Grande Ligue. Boston n’a pas à s’inquiéter pour l’avenir, ses jeunes, par l’intermédiaire de Brown, font preuve d’un professionnalisme et d’un sérieux assez impressionnant. Plus qu’à retrousser les manches et intercepter De’Aaron Fox avant que ce dernier ne tente de puncher un Lonzo en fuite dans les toilettes de la soirée. 

Source : The Undefeated


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top