Divers

JaVale McGee est fantastique : que des tirs à trois points à la Drew League, un bêtisier humain

JaVale McGee

JaVale McGee a compris qu’il serait invité chez les Warriors, et qu’il allait donc revoir son jeu totalement : désormais, dites bonjour à JaVale le sniper.

Être une légende vivante, c’est avant tout posséder un temps d’avance sur le reste de les autres membres de son espèce. Donc quand JaVale apprend qu’il va faire un essai chez les Warriors ? Le géant se prend pour Ray Allen derrière l’arc, dans le plus grand calme.

Non, ceci n’est ni un troll, ni un article du Gorafi, ni une tentative de buzz à la con qui servirait de plateforme parfaite pour démonter les efforts de McGee. Simplement, quand on est tombés sur ces images, rarissimes, on a vite compris qu’on était sur du matos historique et qu’il fallait partager celles-ci avec les scientifiques spécialisés de notre communauté. Le vétéran le savait, il allait rejoindre Golden State à la rentrée afin de continuer sa route vers la NBA, lui qui était notamment revenu en participant à l’oeuvre des Mavs en fin de campagne. Cette fois ? C’est pour le FBI que le phénomène a bossé, se donnant à un match de la Drew League avec Kenneth Faried dans la Team Juglife. Aucun fake, ceci est encore vrai, vous n’êtes pas prêts pour la suite.

En réalisant donc qu’il était beaucoup trop petit pour jouer sous l’arceau et désormais beaucoup trop âgé pour se discipliner sur un parquet, McGee décida de prendre un wagon de tirs à trois points, ce qui ressemble plus ou moins à un match entre potes bourrés, de retour de soirée vers 5h du matin. Tu prends Drummond ? J’ai DeAndre. Le premier qui marque à trois points gagne. Sauf que cette rencontre était un minimum engagée, ce qui n’empêcha pas JaVale de faire son Melo en rentrant un tir, célébration avec, histoire de faire le guedin sur ses 27 points, 11 rebonds et 2 contres sur cette partie. Steve Kerr doit donc être ravi d’apprendre que son nouvel invité, qui a des bras aussi longs que ceux de Giannis et qui a les mensurations d’un pivot dominant en NBA… s’écarte actuellement de l’arceau afin de tenter des fade-aways et des tirs du parking.

Un jour, on parviendra à comprendre JaVale. Mais pour le moment, on préférera s’incliner devant sa grandeur, devant ces images divines, et cette compréhension du jeu qui ne peut atteindre notre conscient, nous simples humains. Cet homme est définitivement légendaire.

Source image : Youtube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top