Los Angeles Clippers

Emploi fictif : Chris Paul ne supportait plus le favoritisme familial de Doc Rivers pour Austin

Doc Rivers Chris Paul

Entre basketball et politique.

Source image : YouTube

Vous n’avez pas pu passer à côté de ce trade qui risque de redistribuer les cartes dans la Conférence Ouest : Chris Paul sera bien le coéquipier de James Harden la saison prochaine. Moins de 24 heures après l’officialisation de cet échange, les langues se délient pour expliquer la raison du départ du meneur loin de Los Angeles.

Il y a bien sûr toutes ces blagues, parfois lourdes, sur l’absence de résultats de cette équipe des Clippers malgré un effectif qui pouvait laisser envisager de meilleures performances qu’une élimination au premier tour ou en demi-finale de Conférence en Playoffs. Mais le mal serait visiblement un peu plus profond et moins superficiel que de simples jokes entre fans même si tout reste finalement lié. En effet, selon de nombreuses sources, Chris Paul ne supportait plus les traitements de faveur dont bénéficiait Austin Rivers de la part de son père, accessoirement entraîneur et président des Clippers. Selon le meneur, la situation était devenue malsaine et injuste à tel point qu’elle influençait négativement les résultats de l’équipe. Dans un long post Facebook, Michael Eaves, qui couvre les Clippers pour ESPN, a dévoilé l’envers du décor et l’ambiance qui régnait réellement dans les coulisses de la franchise depuis quelques temps.

“La relation entre Chris Paul et Doc Rivers a commencé à se détériorer rapidement après que les Clippers ait fait l’acquisition d’Austin Rivers. Quelques membres de l’équipe ont trouvé qu’Austin faisait trop ressentir qu’il était le fils de l’entraîneur et du président des opérations basket. Du point de vue des titulaires, Austin Rivers n’a jamais essayé de s’adapter et quand certains joueurs ont voulu évoquer cette situation avec lui, il n’a pas répondu de la manière que le noyau de l’équipe attendait. Cela a créé de la rancœur dans le vestiaire, qui s’est vraiment ressentie pendant les matchs. L’un des plus gros conflits entre Paul et Doc concernait le fait que Paul et d’autres joueurs avaient l’impression que Doc traitait Austin plus favorablement que les autres. Il criait sur certains joueurs pour certaines choses à l’entraînement et en match mais il ne réagissait pas de la même manière avec Austin pour des erreurs similaires.”

Deux poids deux mesures, qui auraient donc fini par peser sur l’ambiance du groupe au quotidien. En donnant les pleins pouvoirs au champion NBA 2008 sur le banc des Celtics, l’autre franchise de Los Angeles s’est exposé à des dérives qui ont peut-être précipité les Clippers au bord du gouffre. Le nouveau contrat de 35 millions de dollars sur trois ans offert à Austin Rivers l’été dernier aurait renforcé ce sentiment de frustration général. Pourtant, c’est un autre épisode qui a coûté la confiance de CiPiFruit pour son coach.

“Mais ce qui a vraiment accentué le mécontentement de Chris Paul fut la réaction de Doc Rivers suite à une proposition d’échange impliquant Carmelo Anthony la saison dernière. New York offrait Carmelo et Sasha Vujacic aux Clippers contre Jamal Crawford, Paul Pierce et Austin Rivers mais Doc Rivers a finalement refusé. Cet événement a poussé Paul à penser qu’il était plus important pour Doc Rivers de garder son fils dans son roster que d’améliorer l’équipe. En fin de compte, Chris Paul a perdu sa confiance et sa foi en Doc Rivers. Comme un dirigeant de la Ligue l’a dit, ‘Chris méprise Doc.’”

On ne saura jamais ce qu’aurait donné l’association Paul-Anthony-Griffin-Jordan mais le meneur ne serait peut-être pas à Houston à l’heure qu’il est. Maintenant il est trop tard. Doc Rivers aura beau dire ce qu’il veut, il ne semble plus avoir le soutien de ses propres hommes en interne et la saison prochaine promet d’être compliquée.

Le point de non-retour a été atteint entre Doc Rivers et son meneur et les rumeurs autour de Blake Griffin ont fini de convaincre Chris Paul qu’il était temps de plier bagage. Mais comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, Austin Rivers pourrait être promu titulaire à partir de la saison prochaine, ce qui devrait beaucoup plaire à Patrick Beverley.

Source texte : NBC Sports

Les visiteurs ont tapé :


1 Comment

1 Comment

  1. Enrico

    6 juillet 2017 à 2 h 08 min at 2 h 08 min

    Bien…seulement un fou aurait échangé pour Carmelo Anthony et son contrat…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top