La Salve de TrashTalk

La salve de TrashTalk #17 : semaine tranquille, peut-être car il se trame quelque chose ce week-end

South Park, salve

Sept jours de NBA, en trois minutes chrono. Too fast, too furious.

Source image : imgbase.info

C’est l’un des nouveaux bébés de TrashTalk cette saison. Un retour chaque samedi sur tout ce qu’il s’est passé ou presque Kevin durant la semaine écoulée, le tout à une vitesse calculée aux alentours de Usain Bolt x John Wall mais puissance douze. Sérieuse ou décalée, cette rubrique ravira on l’espère ceux qui n’ont pas forcément le temps ni la force de mettre le réveil chaque nuit. Pas d’image, rien que des mots lancés à grande vitesse et à la louche histoire de rattraper le temps perdu ou bien de revivre en speed les gros dossiers des derniers jours. Allez, on prend notre notre respiration et c’est parti pour le dix-septième épisode. Action.

Allez, café.

Le premier focus de la semaine ? Il nous vient évidemment de la Chesapeake Arena. Une bonne volée des Warriors, quelques mots doux entre KD et RW, un front contre front entre KD et AR, une bonne petite soirée en somme. Une bonne petite soirée gâchée par une sale nouvelle venue du Brésil, le genre de nouvelle qui va bien au delà du sport… Mais comme il faut continuer à partager autour de notre passion, on passe aux infos du dimanche avec tout d’abord un trade de pivots entre les Nuggets et les Blazers, puis une victoire des Knicks face aux Spurs et des Kings qui commencent à enchaîner les victoires. Et on vous jure que ces deux dernières infos sont vraies. D’autres infos toutes aussi vraies ? Derrick Williams est une bonne pioche, James Dolan doit se faire soigner, LeBron James et Blake Griffin sont joueurs de la semaine et Evan Fournier est de retour en forme pour le Magic, juste le temps… de dire au revoir à Serge Ibaka et bienvenue à Terrence Ross. L’exploit de la nuit est quant à lui réalisé par les Nuggets et un exceptionnel Nikola Jokic alors que Dario Saric nous ferait pour sa part presque oublier l’absence de Joel Embiid. Un autre dont l’absence semble irrémédiable en NBA ? Chris Andersen, alors que celle de Kevin Love ne durera par contre “que” six semaines. Pour les matchs de la nuit on reste cette fois-ci dans du très habituel, avec une fessée de DeMarcus Cousins sur les Lakers et une victoire des Cavs face aux TimberTowns du Minnesoggins. Un peu plus de fun ensuite avec le nom de Kobe évoqué… dans le board des Lakers et celui de Brandon Roy… sur un banc au lycée. Plaisir de le revoir celui-là tiens. Un autre à qui ça fera plaisir à certains de voir ? Carmelo Anthony, au All-Star Game messieurs dames. Les autres stars de la nuit ? LeBron James qui fait la totale aux Pacers, Brook Lopez qui n’est peut-être pas si nul, Andrew Wiggins qui enchaîne au dessus des quarante, Marcus Smart qui défend, Klay Thompson qui snipe et Russell Westbrook qui triple-double une 27ème fois cette saison. Respiration ? Respiration. Et juste le temps de parler d’un coup de sifflet bizarre que l’on doit déjà se mettre la tête dans le All-Star Weekend. Ah oui on oubliait, on a aussi une très bonne nouvelle en provenance du 01 et des copains de l’Ain Star 3×3 et ça, on ne pouvait pas passer à côté. Tout comme on ne pouvait pas passer à côté de la première soirée du All-Star Weekend, tout comme on ne pouvait pas passer à côté du Rising Stars, tout comme on ne pouvait passer à côté du premier acte du livre de la domination des jeunes Nuggets.

Allez, café.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top